Réflexions

Quel en sera le contenu ?

Déjà la lettre, toute trouvée sur les sites bien disposés, est pleine de mots.

Espérons que ces derniers puissent atténuer les maux pour ceux à qui elle est destinée.

Mais, sans parti pris partial, il faut savoir lire alors que l’écrivain illustre de cette missive n’a eu de cesse de dire qu’en France il y avait bien des illettrés de trop.

Ils sont donc écartés de la destination promise.

Ensuite, elle est longue.

Pleine de pages en caractères dactylographiés qui demandent beaucoup d’effort du début à la fin.

Or, il a dit qu’il y avait beaucoup trop de français qui pensaient obtenir sans rien d’effort.

Ils sont donc écartés de la destination promise.

Enfin, car il y a toujours une fin en soi ou pas, il faut la comprendre.

Or aucune clé n’est donnée par le premier de cordée autoproclamé désigné.

Ceux qui sont en bout seront inévitablement écartés de la destination promise.

Il écrit qu’il ne reviendra pas sur ce qui a été fait.

Or, justement, les premiers reproches qui lui sont faits portent justement sur ce qui a été fait.

L’on peut en conséquence, considérés que ceux qui le lui reprochent sont donc écartés de la destination promise.

Je ne sais pas vraiment compter mais cela fait vraiment beaucoup de monde écarté pour celui qui voudrait se faire passer pour un juste.

Mais, le sentiment est qu’il ne reste que ceux qui veulent restaurer la dictature, la royauté et d’autres joyeusetés.

Ainsi des types comme cet ancien honorable qui s’est trouvé être à la tête de l’éducation national et a déclaré il y en a marre qu’ils se servent de leurs armes..

Inutile d’épiloguer sur ceux qui portent et les visés.

Un homme soi-disant grand de je ne sais pas quoi répéter en boucle que faire la génuflexion devant les gilets jaunes finit par être grotesque se trouve être stupide de tels propos puisqu’aucune église n’a été envahie et que, en conséquence, personne n’a pu être présente devant l’autel.

D’autant plus que les prélats ont bien à faire de se débattre devant la justice humaine représentée par le peuple.

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer