Accueil / Politique / Primaire Les Républicains : un débat soporifique le 13 octobre sur TF1

Primaire Les Républicains : un débat soporifique le 13 octobre sur TF1

primaire1410Sans grande conviction, alors que je ne regarde pas TF1 (trop de pub), j’ai tout de même voulu regarder le débat entre les candidats de Les Publicains pour la primaire de leur parti.

Je savais que ça n’allait pas être aussi mouvementé que le débat, aux États-Unis, Clinton/Trump, et tant mieux. Eux, réussissent à faire de la politique ordurière, quand on pense que c’est pour l’élection du président du plus puissant pays au Monde, ça mérite interrogation !

Hier, je m’attendais à un débat, un peu animé, où les candidats allaient se contredire, s’apostropher, avec par moments, les speakers obligés de faire régner l’ordre.

Rien de tout cela, s’ils n’avaient pas été chacun debout derrière leurs pupitres, on aurait pu les imaginer installer dans de confortables fauteuils, autour d’une table basse, en train de prendre le thé et de converser de la pluie et du beau temps.

En aparté, pourquoi étaient-ils debout ? Pourquoi ne pas avoir imaginé un plateau avec de confortables chaises autour d’une table. Certaines prises de vu montraient l’inconfort ressenti par les 7 candidats, qui cherchaient – au fil du temps – à éviter les fourmis dans les jambes. On les voyait piétiner, passer d’une jambe à l’autre.

Je ne veux pas parler du fond, ils ont raconté la même chose qui nous rabâche à longueur de temps. J’ai juste découvert M. Poisson, que je ne connaissais pas.

Sur la forme, je me suis demandé s’ils n’étaient pas sponsorisés par une compagnie pharmaceutique spécialisée dans les somnifères.

Sauf Sarkozy, qui lui n’attend rien s’il ne passe pas la primaire, j’ai eu l’impression que les autres candidats ne voulaient pas froisser… les autres candidats, se disant « si je ne suis pas élu président de la République, autant être bien avec les autres, l’un d’entre eu pourrait être élu et penser à moi comme ministre ».

Ce qui fait que personne n’a sorti d’horreur à personne. De temps à autre, un petit pic, mais plus amicale que méchant.

D’ailleurs, je n’ai pas réussi à tenir jusqu’au bout, je crois que c’était vraiment le test d’une nouvelle forme de somnifère.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.