Accueil / Tests Produits / Pour ne plus perdre ses affaires : Tile pro series

Pour ne plus perdre ses affaires : Tile pro series

Ça arrive à tout le monde, de plus retrouver chez soi : ses clés, son portable, ou autre (et il peut arriver de perdre ses clés – par exemple – dans la rue).

Tile pro series est un petit objet connecté que l’on va accrocher à ses clés, mettre au fond de son sac, dans ou accroché à tout objet que l’on veut protéger.

Le Tile pro series n’empêchera pas la perte d’un objet, mais permettra à la maison de le retrouver à tous les coups et l’extérieur… peut être.

Le Tile pro series se décline en 2 versions (aux fonctionnalités identiques) : l’un vêtu de noir, le Tile Sport et l’autre de blanc d’or, le Tile Style.

Pour utiliser un Tile Pro Series, il faut un smartphone (iPhone ou Androïd) sur lequel on va installer l’application Tile (gratuite, incluse dans le prix d’achat du Tile).

Le paramétrage de l’application est des plus simple, une inscription, puis il reste qu’à ajouter son Tile (on peut en ajouter plusieurs, si on a plusieurs objets à protéger).

Les 2 premières utilisations sont destinées à retrouver un objet perdu à la maison.

Première utilisation, j’ai mis un Tile sur mon trousseau de clés, et au moment de partir, j’ai mon smartphone à la main et je ne sais plus où sont mes clés. Plutôt que de chercher partout et de perdre son temps, depuis l’application, on va faire sonner son Tile.

Si on a un grand appartement, une maison avec un jardin, comme la liaison se fait en Bluetooth, il est possible que l’on soit hors de portée du Tile. L’application intègre un indicateur de proximité, il suffit de se déplacer et l’indicateur de proximité de l’application va nous guider visuellement.

Seconde utilisation, j’ai mes clés à la main, mais où se trouve mon smartphone ? Il suffit d’appuyer 2 fois sur le logo Tile pour faire sonner le smartphone.

Ce sont les utilisations principales du Tile Pro Series.

Reste une utilisation, avec la communauté des détenteurs d’un Tile, si on perd un objet (protégé par Tile) hors de chez soi. On va depuis l’application, utiliser la fonction « M’informer si mon appareil a été retrouvé ». De manière anonyme, si un autre utilisateur de Tile se trouve à proximité, on va recevoir une alerte précisant, sur une carte, où se trouve votre Tile.

Bien entendu, si on a perdu son portefeuille, ou un super-smartphone, il y a peu de chance de le retrouver, par contre pour retrouver son trousseau de clé, là le Tile peut être d’un grand secours.

Seul point négatif de ce petit objet connecté, est que l’on ne peut pas changer la pile, elle a une durée de vie de 1 an. Mais, il y a un programme re-Tile, en échange de son ancien Tile on peut en acheter un nouveau avec 40 % de remise (à la condition de renvoyer l’ancien pour recyclage).

Le Tile est un produit simple d’usage et pratique, à avoir au moins sur son trousseau de clés.

Pour vous procurer le Tile Pro Series, cliquer ICI

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.