InfosRéflexions
A la Une

Pour les prothèses auditives les fabricants ont joué le jeu

L’association de consommateurs UFC-Que choisir a testé en laboratoire sept modèles éligibles à ce nouveau dispositif d’indemnisation à 100 % et, selon l’étude qu’elle vient rendre publique, leur qualité est équivalente aux appareils les plus chers.

Ainsi, les prothèses auditives proposées dans le cadre du dispositif « 100 % santé » qui garantit aux patients un « reste à charge limité » ne sont pas des appareils au rabais, comme on aurait pu le craindre.

Pour l’association les modèles éligibles au plan « 100 % santé » ont démontré une qualité équivalente aux modèles vendus à prix libre, les différences existantes ne sont pas liées aux prix.

Les modèles se distinguent, car il faut bien justifier les différences de prix, par les options, dont l’absence comme les appareils rechargeables ou à pile, ne met pas en cause leur qualité.

Ainsi, l’engagement d’arriver à un resté en charge zéro, pour les soins dentaires, optiques et auditifs entre progressivement en application depuis 2019, pour être pleinement en place en 2021.

Dans un premier temps, le resté à charge pour l’auditif est encore de 750 euros par oreille, avant de disparaitre à la fin de l’année.

Pour l’association des consommateurs, il reste maintenant à s’assurer que les professionnels qui conseillent les patients jouent le jeu de la réforme, sans dénigrer les prothèses « 100 % santé » alors que leur publicité est basée sur l’accompagnement et le conseil.

Les pouvoirs publics doivent redoubler de vigilance et mener des contrôles pour s’assurer que le devoir de conseil et de loyauté vis à vis des patients prévaut, à cause du manque d’indépendance d’une partie des audioprothésistes vis-à-vis des fabricants, observe l’association des consommateurs.

Ils doivent « présenter de manière objective des appareils à prix plafonné, sans quoi les usagers s’en détoureront ».

Cependant, le commerce étant libre, rien n’empêche un commerçant de mettre en avant les produits sur lesquels il marge le plus et les vendeurs de proposer les produits, en fonction de leur guelte, qui est faite pour ça.



Booking.com

Tags

Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer