Accueil / Bibliothèque / Plein de promesses de Ulysse Terrasson chez Grand Angle

Plein de promesses de Ulysse Terrasson chez Grand Angle

Grand Angle nous propose, de Ulysse Terrasson, Plein de promesse.

Ulysse Terrasson vit à Montpellier. II a écrit ce livre entre 19 et 21 ans. Plein de promesses est son premier roman.

Lorsque, j’ai commencé à lire cet ouvrage, je me suis demandé ce que j’allais découvrir, que pouvait raconter un jeune homme de 19 ans au début de l’écriture et de seulement 20 ans lorsqu’il a plaqué la dernière ligne « Aujourd’hui, j’ai vingt ans ».

Et bien, dès des premières lignes, je me suis laissé entraîner à toute vitesse dans l’histoire de ce jeune homme de dix-neuf ans qui commence à voler de ses propres ailes « J’avais troqué mes tee-shirts trop grand contre une veste cintrée. J’avais dix-neuf ans. Autrement dit, j’allais devenir vieux. »

Mais, qui est-ce personnage qui nous embarque dans sa vie, est-ce l’auteur lui-même, Ulysse Terrasson, est-ce une personne de fiction, un mixte entre sa vie réelle et la fiction ? Allez savoir et qu’importe.

L’auteur nous dit « Ce livre, c’est moi. C’est vous. »

Vous souvenez-vous de votre jeunesse ? De votre premier amour ? Du premier appartement quand vous avez quitté vos parents ? Vous rappelez-vous ces amis que vous aviez alors, avec qui vous refaisiez le monde la nuit, que vous vous promettiez de ne jamais perdre, que vous avez fini par perdre ? Vous rappelez-vous l’excitation, la peur, la foi en l’avenir et le premier cœur brisé ? Vous souvenez-vous du joyeux bordel qui précède les vingt ans ?

En lisant ce roman, je me suis rendu compte de la vitesse à laquelle pense la jeune génération, d’aujourd’hui, capable de bouger à tout moment, de décider d’une chose et de son contraire peu après, de s’adapter presque instantanément à la situation de l’instant.

L’écriture est aussi dynamique que la vie du personnage central, le lecteur vit avec lui, d’autant plus que le roman est principalement construit autour de dialogues, sans longues descriptions, comme le faisant par le passé les auteurs classiques tel que Balzac ou Victor Hugo.

J’allais écrire c’est presque du cinéma, mais non… c’est du cinéma, il n’y a plus qu’à faire le casting et « moteur… on tourne ».

Parfois les romans avec trop de dialogues sont fatigants, ici ce n’est pas le cas, c’est agréable à lire, le lecteur ne s’ennuiera pas un instant dans les un peu plus de 200 pages de « Plein de promesses ». Le rythme ne ralentit jamais, impossible de souffler un peu, d’autant plus qu’une fois la première page commencée, je n’avais pas envie de refermer le livre avant la suite et encore la suite et cela jusqu’à la dernière page.

La question que je pose à l’auteur : « après un premier roman aussi dynamique, aussi vivant, au vrai, dans quelle aventure allez-vous nous embarquer pour votre second roman ».

« Plein de promesses » un roman à lire sans hésiter.

Pour vous procurer « Plein de promesses » de Ulysse Terrasson, cliquer ICI

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.