Accueil / Techno. / PhotoDirector

PhotoDirector

L’on sait combien un éditeur de grands logiciels notamment de traitement de l’image, a su révolutionner positivement son économie interne ; à tel point qu’il n’envisage pas une seconde un retour en arrière et ceux qui étaient contre deviennent pour de manière obligée.

L’astuce est d’abandonner la vente de ses logiciels, et de les produire en abonnement annuel.

Le jackpot est assuré ; c’est un peu comme pour un compte en banque : on l’abandonne que si vraiment l’on est obligé… Et cela marche si bien qu’un autre éditeur, nommé celui-la, il s’agit de cyberLink, a décidé  d’en faire autant avec ses logiciels dont PhotoDirector que j’ai personnellement suivi jusqu’ici – d’ailleurs, un peu de pub ne fait jamais de mal, je viens d’écrire, parmi d’autres, un article et un tuto qui devraient être publiés mi-décembre 2018 ou janvier 2019.

Vous aurez la primeur de mes constations et avis sur cette nouvelle mouture, si vous continuez le présent.

Premier constat, ce qui est présenté sous la forme de PhotoDirector l’est sur la base du logiciel PhotoDirector10.

Mais comme annoncé plus haut, le test de ce logiciel sera communiqué plus tard.

En fait, deux possibilité s’offre désormais à l’utilisateur, l’achat ou la location.

Dans le premier cas, vous déboursez 99,99€, ou 79,99€ en temps de promotion, et vous faites ce que vous voulez de votre bien à vous.

Dans le second cas, vous optez pour un paiement mensualisé de 4,60€ une fois la promo de lancement à 3,99€ terminée, en vous engageant annuellement.

Vous pouvez même le louer à la pièce pour un mois à compter de 14 ,99€..

Mais vous profitez des mises à jour gratuites et avez accès à différents packs, effets photos, pistes musicales pour mettre en valeur vos petits chefs d’œuvre.

Et, afin de ne pas les perdre, vous pourrez les stocker gratuitement dans un cloud où vous sera dédié un espace de 50 Go.

La location devient une mode, une réalité à laquelle il semble que l’on ne puisse plus s’échapper du moment qu’elle enrichisse nos sociétés sur l’espoir convaincant de toucher le plus grand nombre sur, à la base, une option moins chère d’accès.

A chacun de voir pour ce qui reste néanmoins un bon produit…

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.