Accueil / Idées / Peut-on discuter avec n’importe qui ?

Peut-on discuter avec n’importe qui ?

consersation0501Je ne veux pas faire de politique, de critique ou quoi que ce soit. Mais, depuis quelques jours de nombreux média parlent d’une soirée de réveillon où dans le même lieu se serait trouvé des gens issus de 2 partis politiques différents : UMP et FN.

Comme tout le monde, j’ai des idées politiques (je suis même adhérent d’un parti politique), j’ai une religion (même si je ne la pratique pas), une nationalité (française pour ne rien cacher),…

Comme tout le monde, sauf si j’étais un ermite réfugié au fond d’une grotte, je fréquente des gens avec qui j’ai des conversations.

Mais, je ne me suis jamais demandé, si je devais fréquenter uniquement des personnes qui ont mes idées politiques, ma religion, ma nationalité,…

Je dirais que je fréquente des gens qui me supportent et que je supporte avec qui nous avons plaisir à… refaire le monde.

Entre nous, mais ne le répétez pas, je préfère discuter avec des gens qui ne partagent pas mes idées. C’est plus intéressant, plus instructif.

Quel intérêt de discuter avec des copies conforme de soi ? Dans ce cas, autant se mettre devant une glace et discuter avec soi-même (Mais, ce n’est pas terrible).

Je me demande si ces jeunes, deux 2 partis différents qui semblent s’être connus lors de leurs études, ont parlé politique durant le réveillon. J’ai des doutes, c’est un moment de trêve plus que de conflit.

Mais cela soulève une question fondamentale : Si je parle à quelqu’un qui a des idées opposées aux miennes, suis-je assimilé à cette personne (et vice-versa) ?

J’espère que NON.

Au contraire, personnellement, j’aime pouvoir converser avec des gens qui ont des idées totalement différentes des miennes. Ce n’est pas pour cela que je vais tenter de les convaincre de quoi que ce soit ou qu’ils vont me convaincre que j’ai tort.

Quelle que soit la conversation, la diversité est enrichissante et elle permet de se rassurer qu’il n’y a pas une pensée unique.

Je préfère vivre dans un pays où nous avons la liberté de penser et d’expression, plutôt que dans un pays où l’on m’imposerait une pensée unique. Sans le nommer, j’ai lu que le dirigeant d’un pays imposait, aux hommes, la même coupe de cheveux que la sienne.

Qu’en pensez-vous ?

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je me rends compte que j’arrive très facilement à parler de n’importe quel sujet, la page blanche ne me fait pas peur. L’écriture est quelque chose de passionnant, une fois le sujet trouvé et délimité, je laisse courir mes doigts sur le clavier et les idées s’enchaînent, mais parler de moi c’est difficile. Depuis plus de 30 ans, j’ai toujours été indépendant. Ainsi, au fil des décennies, j’ai rempli de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement de logiciel), coaching de groupe et individuel. Puis, au début des années 1990, sans laisser tomber mes missions de conseil, j’ai participé à la conception et à l’animation du magazine professionnel RiskAssur (site du magazine : https ://www.riskAssur-hebdo.com). Je suis au sein de RiskAssur à la fois Directeur de la Publication et en charge du développement. Enfin, depuis le début de 2015, je suis le Rédacteur en Chef de Notre-Siècle (http ://notre-siecle.com), le site sur lequel vous vous trouvez actuellement.

Laisser un commentaire

Booking.com