CommuniquésIdéesRéflexions

Perelafouine.com un nouveau site édité par Franol Services

Père La Fouine est un site de communiqués et de bien d’autres choses (dans un proche avenir), publié par Franol Services (éditeur de RiskAssur et de Notre-Siecle), sous la direction d’Olivier Kauf.

Perelafouine.com propose des informations de toute nature, non classables ailleurs, ce site, mis en sommeil dès son ouverture en 2012, a été relancé depuis quelques semaines, il recueille un nombre croissant d’internautes, attirés par la diversité des informations publiées.

Des curieux, intrigué par ce titre, ce sont demandé ce qu’il cache, or il ne cache rien de particulier, sauf qu’il remonte à une bien vieille rencontre.

De retour à Paris, fin 1945, après une longue errance, j’ai trouvé le 4 janvier 1946, à 16 ans un emploi, le plus bas dans l’échelle que l’on puisse imaginer, dans un groupe de souscription d’assurances, rue de la Chaussée d’Antin (Paris).

Trompé par le nom, je pensais avoir été recruté par une entreprise de vente d’automobiles, quand je me suis trouvé devant l’entrée d’un groupe de souscriptions d’assurances britanniques.

Après quelques instants d’hésitation, j’ai franchi le pas, car ce poste, dont j’ignorais tout, répondait à mes deux critères, être situé sur ma ligne de métro, sans changement, à une époque où le métro, surchargé fonctionnait mal, le second critère que j’ai pu vérifier en arrivant était que les bureaux étaient chauffés, ce qui n’était pas évident l’hiver 1945-46.

C’est ainsi que j’ai rejoint la cohorte des salariés de l’assurance, à laquelle personne ne reconnaît, être tombé de son plein gré.

J’ai commencé par inscrire le courrier du jour sur un registre, puis on m’a demandé d’aider l’archiviste à trier les dossiers des casiers d’archives, cela me prenait une petite heure le matin.

C’est là que j’ai fait la connaissance d’un vieux monsieur délicieux, retraité d’une compagnie d’assurances, qui avait pris ce poste pour tuer le temps, après avoir perdu son épouse.

Il classait le courrier par numéro de dossier, qu’il me donnait dans l’ordre et moi, je grimpais sur l’échelle pour lui passaient ceux qui étaient en place.

Il passait le restant de la journée à chercher dans les bureaux du chef et des rédacteurs, les dossiers manquants, en y mettant de l’acharnement et de la passion, ce qui lui a valu le surnom de « Père La Fouine ».

Quand j’ai quitté cette société, qui ne vendait pas de voitures mais de l’assurance, treize mois plus tard, en gardant de lui un souvenir ému, d’où le nom donné à ce site, bien plus tard.

Il ne vous reste plus qu’à aller jeter un coup d’œil sur perelafouine.com

Erik Kauf

Tags

Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.