InfosRéflexions
A la Une

Pas tout compris

Même si l’on peut comprendre le combat de ce syndicaliste, l’on a du mal à comprendre ce qu’il veut réellement dire.

Il affirme, reconnaissant en la matière la reconduction des dispositions du chômage pour les intermittents, qu’un artiste ne peut pas vivre avec 43€/jour.

A-t-il bien conscience que d’autres, simples salariés eux, bossent au chagrin que tous les jours font au quotidien, avec 1200€/mois.

Cela fait pour le travailleur 40€/jour si son mois en cours compte 30 jours.

Mais, il est vrai qu’en février c’est bombance porte ouverte à toute sur-consommation.

Ceci savoir que 7 individus parmi les plus riches en France possèdent un patrimoine plus important que 30 % des importants, c’est avoir la tête qui tourne pour nous empêcher de marcher droit.

Bien sur, ces chiffres ressemblent à s’y prendre aux données communiquées par une association dite de gauche, célèbre pour sortir ce genre d’info qui font enrager les capitalistes de tout poils.

Mais ce n’est pas une raison pour faire croire qu’il faut jeter l’eau du bain avec bébé dedans.

C’est une réalité que seul un bon gros vieux message pas adroit pourrait prétendre cacher : grâce, ou à cause, de la pandémie Covid19, les inégalités n’ont jamais été aussi grandes, les riches sont encore toujours plus riches, les pauvres sont encore toujours plus pauvres.

D’ailleurs, en France, 1 millions de personnes sont venues enrichir les bataillons des sans dent.

C’est sans doute la meilleure compréhension pratique de la parabole que l’illuminé avait eu l’audace de nous envoyer en nous servant sa trop fumeuse théorie du ruissellement.

L’Ue a commandé près de 2 milliards de doses.

Or, sachant que le continent Europe ne contient que 515 millions d’individus l’on peut se demander ce qu’il sera fait des doses non utilisées lorsque les européens auront eu leur double doses.

Et pendant ce temps là, apprend-on, les états moins riches, moins industriels, sont en manque.

Cela gratte quelque part y compris nos consciences.

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.