Accueil / Réflexion / Paralysie faciale

Paralysie faciale

Les nombreux lecteurs auront sans doute pris, à un moment ou un autre, connaissance des aventures hospitalières survenues suite à la découverte d’une tumeur, non maligne, toujours cela de gagné.

Mais, étant donné la somme des non-retours, je récidive pour un suivi non moins intéressant.

Que se passe-t-il ?

C’était début avril au cours d’un dîner sans chandelle mais pour un anniversaire de naissance de ma compagne, que cette dernière a constaté une déformation faciale de celui qui se trouvait en face, et dont elle partage la vie depuis bien trop longtemps pour ne pas en être troublée.

Mais voulant tout d’abord ne pas me saborder, connaissant l’importance pour moi d’un bon repas, elle m’a reconnu sa crainte d’un Avc, mais pas tant que çà, le lendemain.

Car, la veille, avant un somme justifié par les agapes et l’heure pour moi tardive, j’avais constaté un début d’anormalité puisque l’œil droit ne voulait plus se fermer et encore moins cligner.

Consultation

J’avais donc pris décision de consulter ce qui a justifié la position féminine d’attendre un futur passé.

La suite vous la connaissez une hospitalisation en deux temps, pour l’un un traitement de choc pour en finir ou plutôt atténuer l’inflammation coupable de cette paralysie au niveau 6 sur une échelle de non Richter à 7.

Puis pour la seconde la joie d’une opération de 6 heures pour enlever le choléastome.

Celle-ci s’est bien passée et je m’en remettrais d’ici 6 à 7 mois, durée normale pour ce type d’intervention.

Et maintenant !

Quant à la paralysie qui me fait l’honneur de rester, nul ne sait si elle s’en ira.

Mais, en attendant, sur les conseils avisés d’une orthophoniste qui ne l’est pas moins, à chaque jour sa peine de massages faciaux internes et externes agrémentés d’exercices complémentaires pour tenter la résorption.

Et cela semble fonctionner puisque ce dommage collatéral diminue avec le temps de 2 mois déjà passé.

Ce qui laisse bon espoir pour le reste qui un jour devrait passer ; bonnes vacances !!!

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Booking.com