Accueil / Réflexions / Mystification

Mystification

Il ne faut pas en vouloir à notre impérieux de nommer aux postes les plus importants des gens de son entourage.

Ce n’est vraiment pas de sa faute s’il n’est entouré que de la crème de l’élite dont la nation devenue entreprise, privée ou encore publique (?) ne saurait se priver.

Peut-être faut-il simplement lui rappeler que son métier ce n’est pas d’être ascensoriste, même s’il s’agit d’un Cdd sans prime compensatoire.

Certains ont pu me rapprocher mon ton un peu olé, olé, vis à vis de ce matador élu par non consentement mutuel.

Mais, je ne fais que l’imiter, pâlement sûrement, c’est pourquoi, sans doute répondent-ils favorablement au dicton qui veut que l’on préfère toujours l’original à la copie, pauvre de moi.

Pourtant je n’ai jamais été jusqu’à prétendre qu’il est fort beau et intelligent… Et moi qui ne porte que des brettelles, je n’attaque jamais en-dessous de la ceinture.

 C’est un leurre, comme faire croire que l’important c’est l’écrit qui a permis, pendant longtemps aux élites nobles, puis bourgeoise, puis tout courts, de tenir la dragée haute à ceux, la masse comme de bien entendu, qui pensaient bêtement et naïvement que voir c’était pouvoir.

Mais les autres voulaient seulement le pouvoir.

Mais les as du marketing, dans leur bonne science à défaut de conscience – si je tape aussi fort c’est sans doute parce que dans un de mes diplômes, cette malformation est persistante – l’ont bien assimilé qui utilisent l’image pour attirer, flatter, et l’écriture pour rappeler combien ce qui est vu peut être subjectif.

Un footballeur considéré comme l’excellence du genre humain dans une pub, ça me rase… La belle arnaqueuse aurait du copier sur d’autres qui ne se font pas prendre.

Alors qu’elle, non contente de percevoir son chômage ici et chez les neutres au chocolat, après falsification grossière de ses papiers, elle ne déclarait pas, hors les frontières, ses revenus perçus au-delà.

Mais aussi, entendait bien travailler au noir, histoire de renflouer un peu un bas de laine déjà bien fourni.

Mais elle s’est fait prendre, elle a fait tapis..Dernière minute : il a été élu avec une forte majorité d’une forte vague d’électeurs : ces derniers ont préféré appartenir plutôt que d’être…

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.