Accueil / Questions / Les moteurs truqués peuvent être mortels

Les moteurs truqués peuvent être mortels

Le dossier des moteurs truqués comme celui de Volkswagen ne se résume pas à une affaire juridique pour non-respect d’une directive européenne, il y a des conséquences sur l’environnement et sur la santé publique, difficile à appréhender par les non-initiés, mais il y a les études savantes publiées par des universitaires qui en font le point.

Ainsi, des chercheurs du Massachusetts Institute of Technologie, le MIT, associés aux chercheurs de l’université de Hasselt en Belgique et de Harvard ont évalué l’impact sanitaire, des émissions polluantes réellement générées par les véhicules en cause.

Selon ces auteurs, quelque 1 200 personnes décéderont prématurément en Europe à la suite des pratiques frauduleuse du géant allemand de l’automobile, constructeur de la « voiture du peuple ».

L’étude publiée le 3 mars dans la revue Environmental Resersearch Letters éclaire un pan jusqu’alors peu étudié de l’affaire des logiciels conçus pour minorer les chiffres d’émission polluantes des moteurs diesel, lors des tests officiels en vue de leur homologation.

En croisant l’évaluation réelle des rejets d’oxyde d’azote par ces véhicules avec des informations médicale et démographiques des Nations unies, les auteurs ont ensuite établi un lien entre les données d’émission hors normes et les impacts sur la santé des citoyens européens.

Selon eux, aucun doute n’est permis : « Les émissions produites en excès, par rapport aux tests de valeurs limites, ont eu un effet significatif sur la santé publique, pas seulement en Allemagne mais à travers l’Europe ».

L’étude étant consacrée aux véhicules allemands, car ce pays est logiquement le plus affecté par la fraude, avec une estimation de 500 morts prématurés sur 1 200, mais la tricherie n’épargne pas les autres Etats avec 84 morts prématurés en France.

Les décès prématurés sont dus aux émanations accrues d’oxydes d’azote qui, en se transformant dans l’air, contribuent à la formation de particules fines inférieures à 2 5 microns, les plus dangereuses, qui en interférant dans le système respiratoire , pénètrent dans le sang.

Les personnes concernées devraient perdre jusqu’à dix ans d’espérance de vie.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , “Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend ”  en ajoutant ” à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit “

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*