Accueil / Tests Produits / Mieux que l’huile de vaseline, le super-dégrippant de WD-40

Mieux que l’huile de vaseline, le super-dégrippant de WD-40

wd4001J’ai testé le super-dégrippant à action rapide de la marque WD-40.

Mais, avant de parler de ce produit, il est intéressant de parler de la marque que rien ne destinait à se préoccuper du grand public.

Le fondateur de Rocket Chemical Company est une marque créée en 1953 avec la commercialisation d’une huile pénétrante, utilisé comme produit nettoyant, lubrifiant et protecteur contre la corrosion. Un produit qui a été conçu pour usage industriel.

D’ailleurs, la première utilisation du WD-40 fut, à la fin des années 50, par la société Corvair pour protéger les missiles Atlas de la corrosion. Genre de chose que nous avons rarement à la maison. Voilà pour le sérieux de cette entreprise.

Maintenant, le nom WD-40, très mystérieux. Norm Larsen, son fondateur, a nommé ce produit WD pour « Water displacement », c’est-à-dire « Répulsion de l’eau », ce qui est logique, le produit protège contre la corrosion.

Et le « 40 » est d’une logique implacable, Norm Larsen a trouvé la bonne composition de son produit au 40ème essai !

WD plus 40 et bien cela fait WD-40. La société a été renommée WD-40 en 1969 du nom de son unique produit de l’époque.

Durant de longues années, le produit était commercialisé dans de grands volumes à utiliser avec un pulvérisateur. Mais, les employés de l’époque ont, tout de suite, vu l’intérêt de ce produit en usage domestique pour graisser, lubrifier des objets courant de la maison (serrures, charnières,…)

Mais, en bidon ce n’est pas pratique, WD-40 est proposé en petit volume dans un pulvérisateur de 500 ml, permettant soit de déposer le produit à l’aide d’une fine pipette, soit de la pulvériser.

Le passage d’une possibilité à l’autre se fait sans risquer de perdre la pipette qui reste solidaire du pulvérisateur et qui s’incline pour libérer la valve du pulvérisateur.

Il suffit d’appuyer sur le gros bouton jaune se trouvant sur le dessus du pulvérisateur. Par contre, ce qui est dommage est qu’il n’y ait pas une sécurité pour bloquer le bouton et ne pas appuyer dessus par mégarde. Donc, à ne pas laisser à la porter des enfants.

Le pulvérisateur n’est pas trop gros et tient bien en main.

Concernant le produit lui-même, le super-dégrippant, je me demandais ce qu’il pouvait apporter de plus que ma bonne vieille burette d’huile de vaseline. Ma burette a un plus, elle est toute petite (par rapport à ce pulvérisateur) et je peux en avoir une au fond de ma boîte à outils.

J’ai essayé sur ce super-dégrippant sur des objets récalcitrants.

wd4002Les charnières d’une porte sur lesquelles l’huile de vaseline donnait un effet immédiat mais non durable et qui recommençaient à grincer dès le lendemain. Avec le super-dégrippant l’effet a été immédiat (rien de plus) mais durable, depuis plus de 15 jours la porte ne s’est pas remise à grincer.

Un robinet dans le jardin de plus en plus dur à tourner. J’avais prévu de le changer, j’ai mis quelques avec la pipette quelques gouttes de super-dégrippant, j’ai laissé pénétrer l’huile. Le robinet n’est pas comme neuf, mais il n’est plus nécessaire de le changer. Et je pense qu’en remettant un peu d’huile, ça ira encore mieux.

J’ai fait un dernier essai avec un cadenas à combinaison, qui sert sur une porte extérieure, dont la rotation des chiffres de la combinaison devient hasardeuse. L’huile de vaseline donne un bon résultat, mais non durable. Le super-dégrippant a été efficace, et depuis une quinzaine de jours, ça n’est pas un cadenas neuf mais utilisable.

Avec un pulvérisateur de 500 ml, on est tranquille durant des années avant de tout utiliser.

Simplement, WD-40 devrait proposer ce super-dégrippant, en plus du pulvérisateur sous la forme d’une petite burette. Mais rien n’empêche de remplir, soit même sa burette avec du WD-40.

En conclusion le super-dégrippant WD-40 ne fera pas de miracle, mais c’est beaucoup plus efficace qu’une simple huile de vaseline.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Toujours indépendant, depuis plus de 30 ans, j’ai la chance d’avoir pu remplir de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement), coaching de groupe et individuel. En intervenant au sein d’entreprises, principalement, des secteurs de l’assurance, de la finance ou encore de cabinets d’actuariat, de conseil en rémunération, d’avocats qui m’ont permis de développer mes compétences professionnelles. Tout en restant consultant (si vous avez besoin d’un regard extérieur sur un projet, un problème, un questionnement, un audit ou tout autre,…), il y a une dizaine d’années j’ai découvert l’écriture … journalistique (avec https://notre-siecle.com et https://www.riskassur-hebdo.com). Ces 2 sites ont une fréquentation sérieuses (en nombre et en qualité), cela peut être intéressant à utiliser pour du référencement naturel (SEO). N’éhsitez pas à me contacter pour en savoir pour en parler.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Booking.com