Accueil / Politique / Mercredi

Mercredi

Il y a des mercredi comme cela où les nouvelles sont fraîches ailleurs que dans le canard hebdomadaire de la semaine.

Mais pas mal la confirmation d’une élue parisienne de la capitale qui trouve moyen de travailler double alors que tant de chômeurs il y a.

Et, ce ne sont pas ceux qui sont en marche pour une politique nouvelle qui trouveront à y redire puisque qu’ils ont passé leur temps à contourner la loi qu’ils viennent de votre avec force pour faire embaucher par leur petit camarade quelques -uns des membres de leur cellule familiale.

Au moins cela fera baisser la courbe du chômage volontaire.

Et dire que l’impérieux pensait que les français étaient contre les réformes.

Il n’est d’ailleurs pas contre le reniement de ses propres engagements, mais le fait dire par un des siens pour que cela ait l’air du c’est pas moi qui veut pas, c’est l’autre qui peut pas.

C’est vrai, je l’avoue je faisais parmi ceux dont le scepticisme était à la hauteur des non-dits puisque, avant même d’engager quoique ce soit pour tenir son projet, le résultat était déjà acquis d’avance.

Pour foutre le nucléaire en l’air, il faut investir dans la bonne énergie, sinon retour au fossile dont on sait bien désormais les dégâts.

Sinon, comme l’avait annoncé l’impérieux, ce serait foutre le bordel.

Ah ce bon peuple, toujours le mot pour rire.

Sinon, au sortir d’un déjeuner, un de mes vieux amis retraités me confirmait que faute de travail, de logement social, son fils et sa compagne ont demandé, chez lui, asile.

Encore un qui n’a rien compris de ces technocrates braillants que la génération actuelle des vieux jeunes retraités était trop égoïste et devait aider les générations plus jeunes.

Devraient dégager de ces emplois dont on se doute bien qu’ils sont occupés par des fils de qui ne comprennent rien à la vraie vie des vrais gens qui ne parlent pas bien mais n’en pensent pas moins.

Assurance auto : en moyenne : 335 euros d’économie


Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*