Accueil / Politique / L’Yonne s’est dotée d’une strate administrative supplémentaire

L’Yonne s’est dotée d’une strate administrative supplémentaire

Le département de l’Yonne ne souffre pas de sous-administration avec ses nombreuses communes, intercommunalités, sous-préfectures, préfecture et, pour coiffer le tout, les services de la région de Bourgogne et de ceux de l’État.

Résultat, il a fallu, notamment, six mois pour reconstruire un pont sur un ruisseau de 3 mètres de large, en coupant tout ce temps-là une route départementale très fréquentée, la D103, avec la bénédiction des autorités locales.

Dans le nord de l’Yonne c’est le sénateur de Raincourt qui préside l’inter-communauté, en rappelant à toute occasion son état d’ancien ministre, bien qu’aucune loi ne porte son nom.

L’inter-communauté qu’il préside et qui siège à Cheroy s’occupe essentiellement du ramassage des poubelles.

Elle a mis en place un tarif, qu’il dit incitatif, bien que truffé de frais fixes, qui font que moins on a de levées de poubelles, plus chacune coûte cher.

Elle n’a rien inventé à cet égard, des frais fixés sont des pratiques courantes pour la facturation du gaz, de l’électricité et de l’eau, ce qui n’incite pas à modérer la consommation comme il va falloir le faire.

Sa dernière trouvaille est de passer le 1er janvier au ramassage des poubelles une fois toutes les deux semaines au lieu d’une fois par semaine, alors imaginons ce que seront les odeurs, même les mois sans R, mais cette année, les tarifs n’augmenteront pas.

La bonne nouvelle, c’est de voir doté le nord de l’Yonne d’une strate administrative supplémentaire, d’un PETR qui élaborera un SCoT, en clair un Pôle d’Équilibre, Territorial et Rural, doté d’un Schéma de Cohérence Territorial, élaborée sous les auspices de son président, l’infatigable de Raincourt, « en prolongation des volontés démocratiques » a-t-il expliqué dans la Lettre du Gâtinais en Bourgogne.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Booking.com