Accueil / Politique / L’Union européenne n’a pas de porte-parole et Emmanuel Macron veut combler ce trou

L’Union européenne n’a pas de porte-parole et Emmanuel Macron veut combler ce trou

S’exprimant à la tribune de la COP 23 à Bonn sur les changements climatiques où de nombreux responsables politiques tentent de redonner un élan au combat climatique, Emmanuel Macron a appelé l’Europe à compenser le manque de financement du GIEC, lié au retrait américain, alors que cela n’était pas son rôle.

Le GIEC, le Groupe d’experts de l’ONU charge de suivre le réchauffement de la planète est notre mauvaise conscience et seuls ses rapports pourront, tant qu’il n’est pas trop tard pour inciter les États signataires de l’accord de Paris de 2015, de le mettre en application, pour de bon.

Malheureusement les États-Unis de Donald Trump, qui couvrent la moitié des frais de fonctionnent du GIEC, ont décidé de lui couper les crédits, d’où l’appel lancé par Emmanuel Macron à l’Europe.

Il a ajouté « Je peux vous garantir qu’à partir de 2018, pas un centime ne manquera au GIEC pour fonctionner et il continuera à éclairer nos décisions « en, estimant qu’à juste titre « le GIEC est une des composantes majeures de ce travail ».

Il a été écouté avec attention et vivement applaudi par l’assemblée, bien qu’il n’eût pas le pouvoir de prendre cet engagement, il peut s’exprimer en tant que président de la République au nom de la France, mais pas au nom de l’Europe, en fait au nom de l’Union européenne, qui du fait de la position de retrait des États Unis peut et doit prendre le leadership dans la lutte contre le réchauffement climatique.

L’Union européenne, c’est compliqué, elle a une assemblée qui siège à Strasbourg, sans pouvoir réel, qui émet des avis, une Commission implantée à Bruxelles avec tous les services de la communauté, qui prépare les « Directives » ayant force de loi, à faire adopter par les États membres et un Conseil des États membres.

Ces instances ont, chacune un Président, sans que l’on sache lequel préside l’Union européenne et parle au nom de celle-ci.

Il y a bien une place de porte-parole à prendre.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , “Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend ”  en ajoutant ” à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit “

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*