Accueil / Bibliothèque / La liberté, ça marche de Isaac Getz chez Flammarion

La liberté, ça marche de Isaac Getz chez Flammarion

libertec01Docteur en psychologie et HDR en gestion, Isaac Getz est professeur à l’ESCP Europe à Paris. Son livre Liberté & Cie a introduit la notion d’entreprise libérée et s’est vendu à plus de 30 000 exemplaires en France.

Aujourd’hui, édité par Flammarion, Issac Getz nous propose « La liberté, ça marche », qui va encore plus loin que l’entreprise libérée et pourrait permettre à ceux qui cherchent à s’approprier cette nouvelle manière de concevoir l’entreprise, de le mettre en œuvre.

La Liberté ça marche est à la fois une mise à jour et suite de « Liberté & Cie » publié en 2009, depuis la situation de la France a changé.

On pense souvent que toutes les évolutions viennent d’internet et des nouvelles technologies, il n’en est rien et je dirais qu’avant la matière que traite Isaac Getz dans La Liberté, ça marche, cet ouvrage nous montre que l’idée de l’entreprise libérée a germé au milieu du XXème siècle, dans la réalité bien avant, puis que le premier inspirateur que cite l’auteur est Lao Tseu !

libertec02La Liberté, ça marche est un recueil de commentaires de textes, scindé en 2 parties.

La première partie composée de 8 inspirateurs et la seconde partie de 11 leaders libérateurs.

Les profils sélectionnés par Isaac Getz, aussi bien pour les Inspirateurs que les Libérateurs sont variés, ce qui montre qu’il n’y a pas un profil type. En fin de compte, tout le monde peut être un inspirateur ou – encore mieux – un Leader Libérateur.

On peut lire La liberté, ça marche dans le désordre, au hasard de son humeur et des thèmes abordés.

Au fil des pages, on comprend que toutes les entreprises peuvent être libérées, mais cela n’est pas spontané, il faut que quelqu’un la conduise à cette libération, c’est le « leader libérateur ».

libertec03Dans ses commentaires, Isaac Getz ne propose pas un modèle, une méthode ou une boîte à outils que l’on peut utiliser telle que ou en l’adaptant pour libérer une entreprise, c’est une philosophie qui doit conduire à la réflexion.

Isaac Getz par ses commentaires, ses analyses formant « La liberté, ça marche » donne des pistes de réflexions, des moyens de comprendre son entreprise et comment elle pourrait (ou devrait) évoluer pour se libérer.

L’objectif de l’auteur n’est pas que l’entreprise devienne un « grand n’importe quoi » allant à sa perte, non, c’est tout simplement que les gens soient heureux d’aller à leur travail le matin. Pour un dirigeant d’entreprise si les salariés viennent travailler le sourire aux lèvres, de bonne humeur, content d’être là, c’est dans l’intérêt de l’entreprise mais également des salariés eux-mêmes.

Sur le fond, c’est dense, il y a une masse considérable dans ces environ 370 pages et sur la forme, c’est agréable à lire, le style de l’auteur agréable à lire et plaisant.

Pour vous procurer « La liberté, ça marche », cliquez ICI

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.