Accueil / Faits d'actualité / Les touristes étrangers se plaignent du mauvais fonctionnement des Vélib’ à Paris

Les touristes étrangers se plaignent du mauvais fonctionnement des Vélib’ à Paris

Ils en parlent dans toutes les langues, en pouvant comparer ce service parisien à celui de leurs pays respectifs et c’est TripAdvisor qui sert de principal réceptacle de leur colère.

TripAdvisor présente des avis et des conseils touristiques en matière d’hébergement, de restauration et de services.

Ils s’y déchaînent contre le système de vélos en libre-service de Paris, en le qualifiant d’inutile, de pas opérationnel et de bien pire qu’il y a deux ans, où il était opéré par JCDecaux, un certain l’a qualifié « d’arnaque de l’année », il doit être celui qui a essayé jusqu’à dix fois avant d’arriver à débloquer un vélo en état de marche.

Les avis et les notes recueillies sur TripAdvisor reflètent l’expérience ressentie comme éprouvants par bon nombre de touristes, on remarque cependant que certains qualifient le service d’épatant, ce qui est en opposition frontale avec celui qui écrit ne pas avoir trouvé un vélo sur 20, dans une station, en état de fonctionner.

Les bonnes notes peuvent être le fait d’un coup de chance, car il arrive que le service fonctionne parfaitement, ce qui a été constaté à l’occasion d’un test réalisé le du 19 au 21 août dans plusieurs arrondissements de l’est parisien.

Début juillet, Anne Hidalgo, la Maire de Paris, très en colère, a donné au concessionnaire Smovengo, qu’elle a préféré en son temps à JCDecaux, jusqu’en septembre, pour mettre un terme à cette situation qui met en cause la gestion de sa ville et ce après plusieurs ultimatums infructueux.

En fait, il semble bien que le système de gestion de Smovengo n’est pas au point et que le moment approche où il faudra en tirer les conséquences, la résiliation de la concession, d’ici le 1er octobre et, pour la Mairie de Paris, ça sera la perspective d’un conflit de plus.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.