IdéesRéflexionsTechno.

Les réseaux sociaux sont de plus en plus pagailleux

pagaille0602Alors que jusqu’à présent seul Facebook avait des pages plus que surchargées, les autres réseaux jouant sur la sobriété, depuis quelques semaines, j’ai l’impression qu’il y aune course sans fin au réseau qui casera le plus d’informations diverses et variées sur ses pages.

Ainsi, les nouvelles présentations de Viadeo, Linkedin et Twitter rivalisent dans la surcharge.

Le seul, qui pour le moment, est le plus sobre reste Google +. La mise en page est sobre et la publication de nouvelles contributions est très rapide.

Alors que Twitter était le plus sobre, le plus simple d’usage avec ses messages de 140 caractères. Aujourd’hui, il y en a partout, entre les tendances et les suggestions, ce qui devrait être le centre de tout, les tweets eux-mêmes sont noyés.

Ce qui est dommage, puisque l’intérêt de Twitter ce sont… les tweets. Mais, la publication de tweets reste simple et rapide.

Mais, ce n’est pas le pire, loin de là, les 2 autres Viadeo et Linkedin sont lus proche d’un arbre de noël surchargé et deviennent difficilement utilisables.

Sur la nouvelle présentation de Linkedin, le flux des informations est relégué plusieurs centimètres du haut de la page. Alors que c’est la raison d’aller sur ce site, pour lire ce flux d’information. Et puis, il y a des encarts, avec des tas de choses surgissantes dès que le curseur de la souris a le malheur de les survoler.

Au sujet de la zone où l’on peut écrire, elle est peu mise en valeur, donnant l’impression que la participation des internautes en termes de contenu n’est plus le cœur de la préoccupation de Linkedin.

Quand à Viadeo, c’est Linkedin en pire, encore plus de fenêtre qui surgisse au moindre mouvement de la souris. Les icônes rondes des utilisateurs sont d’un kitch épouvantable. Il y a une dégradation du temps de réponse lorsque l’on publie une nouvelle contribution. Viadeo n’a jamais été un foudre de guerre, là outre le temps d’attente avec un machin animé qui tourne, trop souvent on aboutit à une… erreur obligent à recommencer. Si les équipes de Twitter arrivent à avoir un temps de réponses presque immédiat, celles de Viadeo devraient pouvoir faire de même.

Facebook est toujours égal à lui-même, la pagaille la plus totale, des machins partout. L’objectif semble être d’en mettre le plus possible sur la plus petite surface possible.

Mais, il faut que Facebook face attention, ça au rythme de l’évolution de Viadeo et Linkedin dans la recherche de la pagaille il risque de se faire rattraper prochainement.

Très sérieusement, il devrait être possible d’avoir des présentations beaucoup plus dépouillées, où le cœur de ces réseaux les publications des membres seraient au centre, sans rien autour pour ne pas détourner l’attention des internautes.

Proposer ces montagnes de fonctionnalités mais accessible depuis des menus que l’on déroule volontairement.

Je crois que cette course à mettre de plus en plus d’informations sur une seule page est une erreur.

Mais, que faite vous sur les réseaux ?

Vous et les réseaux sociaux (Twitter, Viadeo, Linkedin, Facebook, ...)
vote

Olivier Kauf

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.