Réflexions
A la Une

Les ondes esclaves

Il existe de bonnes âmes pour se disputer à propos des émissions nocives que pourraient avoir nos chères extensions téléphoniques.

Elles ne discutent pas de l’utilité de posséder cette valeureuse invention de notre ère moderne.

Mais pas de ça chez eux, mettez vos antennes ailleurs et faites en sorte que partout je puisse utiliser mon portable bon à tout faire.

Ces personnes, citoyennes irréprochables, bon père, bonne mère de famille bien au-delà de la Provence, ont-elles simplement, un jour ou une nuit pensé à sa production ? Si vous ne le saviez pas, sachez que ces appareils multifonctions que l’on ne met même plus à l’oreille, et qu’il faudrait même porter hors son corps, ont besoin d’un minerai.

Minerai appelé Coltan.

Nom barbare d’acronyme de Colombo et Tantalio, source minérale extraite dans les terres du Congo.

Ce pays devrait en être heureux, mais pour le moment il a la malchance d’avoir dans ses sols 80 % des réserves de ce nouvel or blanc.

Pour l’extraire, l’appel à l’homme fort est nécessaire.

Chacun récupère 1kg par jour travaillé.

L’homme brave est payé 10$/mois.

Soit par sa seule force 30kg de ce minerai sortis des entrailles de sa terre.

Des enfants sont également utilisés car leur taille leur permettent de se faufiler partout et au diable les risques évalués à deux enfants morts pour chaque kilo obtenu.

Mais, c’est pour la bonne cause puisqu’un kilo de cet or blanc est revendu 500$.

Ainsi, dans cette nouvelle ère d’esclavage naturel, chaque volontaire rapporte 15 000$ par mois contre 10$ payés.

Comprenez-vous maintenant pourquoi, là où il y a grosses fortunes, il y a grande pauvreté ? Mais ce n’est pas tout.

Ce beau trafic, qui fait les joies de nos oreilles chastes à chaque sonnerie, rapporterait 250 Millions de $ à l’armée du Rwanda alors que ce pays voisin ne possède pas un gramme sur ses terrains.

Allô, qui est au bout des ondes ?????

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer