InfosRéflexions
A la Une

Les médecins sont inquiets pour leurs malades chroniques qu’ils ne voient quasiment plus

Le Collège national des généralistes enseignants alerte dans un communiqué du 24 mars, suite à la baisse signification des consultations : « Une détérioration de la qualité des soins et de la surveillance de tous les patients fragiles et polypathologiques risque d’augmenter les hospitalisations et la mortalité liées aux autres causes que le Covid-19 » ils pensent notamment aux malades chroniques souffrant de diabète ou d’insuffisance cardiaque.

Les pertes de chance qui en résultent, par rapport au diagnostic attendu, risquent de toucher davantage les populations déjà fragilisées socialement ou par le handicap.

Pour accueillir les patients atteints par le Covid-19, qui ne cessent d’affluer, les hôpitaux ont réorganisé leurs services, déprogrammés des opérations chirurgicales et augmenté les capacités de lits de réanimation, certes tout en maintenant un minimum d’activité pour les autres malades, mais au niveau des services d’urgences, les demandes des malades infectés ont pris le dessus, sur tout le reste.

Par ailleurs, semble que les patients tardent de leur côté à appeler les secours en cas d’urgence, aux Samus ils ont l’impression de moins prendre en charge des d’infarctus du myocarde et d’accidents vasculaires cérébraux, ce qui est inquiétant car il n’y a pas de raison que leur nombre soit en baisse.

Les retards de prise en charge dans ces situations sont très préjudiciables et peuvent aboutir à des drames, parfois mortels ou, pour des AVC l’aggravation des déficits constitués hors délais thérapeutiques.

Ce sont clairement des drames collatéraux de l’épidémie en cours, déplorent les urgentistes qui insistent sur la nécessité d’appeler sans délai, en cas de signes de détresse vitale et fonctionnelle, comme une douleur à la poitrine des troubles de la parole, ou difficulté à bouger un membre.

Il y a aussi des interventions chirurgicales qui ne peuvent pas attendre, notamment dans le domaine cardiologique, plus de quelques semaines, mais au-delà, cela augmente le risque de complications que l’intervention doit justement éliminer.

Après la phase aiguë de l’épidémie de Covid-19, qui bouleverse, totalement le fonctionnement des hôpitaux, il s’agira de reprogrammer sans trop attendre toutes les consultations hospitalières et les interventions annulées, un défi de plus pour les équipes déjà surmenées avant l’épidémie.

Booking.com

Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.