Accueil / Réflexions / Les horloges branchées sur le réseau électrique ralentissent

Les horloges branchées sur le réseau électrique ralentissent

En ces temps de pénurie de courant et pour éviter l’effondrement du réseau, l’une des solutions pour retrouver un peu de marge, est la réduction de la fréquence du courant, normalement de 50 Hz.

L’heure affichée par les horloges alimentées, non pas par des piles, mais par le réseau électrique se cale sur cette fréquence de 50 Hz qui correspond à 50 impulsions par seconde, adoptée en temps normal par tous les pays européens et si leur nombre baisse, l’heure affichée par les horloges s’en ressent.

On croit savoir que le distributeur de l’électricité en France, RTE, la filiale de distribution d’EDF, avait envisagé cette solution pendant la vague de froid de février dernier, mais on ignore si elle y a eu recours à cette possibilité.

Si l’on en parle aujourd’hui, c’est parce que l’on accuse le Kosovo et la Serbie de baisser volontairement la production d’électricité qu’ils fournissent au réseau européen, normalement équilibré par la participation des différents producteurs d’électricité européens.

Selon Entso-E une association qui représente des gestionnaires des réseaux électriques des 25 pays d’Europe, la moyenne calculée depuis la mi-janvier est de 49,996 Hz au lieu de 50 Hz, en attribuant la responsabilité à la fourniture d’électricité du Kosovo et de la Serbie, qui baissent volontairement la production d’électricité injectée dans le réseau européen.

Selon Entso-E la raison n’est pas technique mais politique, afin de faire pression pour rejoindre le réseau européen de gestionnaire, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui.

Dans ces conditions, on ne peut plus se fier à l’heure indiquée par les horloges alimentées par le réseau électrique, notamment sur celles intégrées dans les appareils électroménagers et l’heure affichée par les combinés des téléphones fixes, qui se synchronisent toutes sur le courant électrique, au risque de partir en retard.

Il faut trouver une source sûre de référence pour remettre les horloges défaillantes à l’heure.

Cela fait partie des traquas du monde moderne.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.