IdéesRéflexions

Les choses qui comptent vraiment au travail

Par Ben Bulpett, EMEA Marketing Director, SailPoint

Qu’est-ce qui compte le plus pour vous au travail ? Depuis quelques temps, « l’expérience des employés » est devenue un élément essentiel dans les entreprises. Si vous pouvez attirer les talents en leur offrant les meilleurs avantages, c’est tout bénéfice pour votre entreprise, n’est-ce pas ? De fait, une entreprise capable d’offrir gratuitement trois repas complets par jour, des massages, des abonnements à des clubs de remise en forme, etc. est rapidement devenue la norme, en particulier dans le secteur des nouvelles technologies. Le meilleur aspect dans cette tendance est qu’elle oblige les entreprises à se recentrer sur elles-mêmes et à se rendre compte que ce qui pourrait inciter les meilleurs talents à les rejoindre n’est pas nécessairement ce qui les fera adhérer une fois qu’ils seront en place. Si beaucoup de ces avantages sont des “nice to have,” voici ceux qui comptent vraiment.

La confiance

Les gens désirent qu’on leur fasse confiance. Vous les avez engagés en tant qu’experts dans leur domaine, n’est-ce pas ? Si le micro-management et l’observation des moindres faits et gestes de vos employés est la règle par défaut, que ce soit dans l’ensemble de votre organisation ou dans des départements spécifiques, ne vous étonnez pas de voir certains de vos meilleurs éléments vous quitter pour une autre entreprise qui n’a pas la même attitude (et qui offre probablement aussi une cantine gratuite). Ce comportement n’est pas seulement le reflet du manque de confiance accordé à ces collaborateurs, mais aussi du manque de confiance accordé à votre équipe chargée du recrutement. Les chiffres confirment cet état de fait, 61 % des employés déclarant que la confiance est essentielle à leur satisfaction professionnelle. Donc, posez-vous la question suivante : la bonne attitude est-elle pour moi de faire confiance aux personnes que j’embauche en leur assignant des objectifs stratégiques, puis de les laisser faire afin qu’elles exploitent leurs compétences, leurs connaissances et leur expérience pour atteindre ces objectifs ?

Les possibilités d’évolution

Quelle est la place des collaborateurs dans une organisation une fois qu’ils ont dépassé leurs objectifs ? Les salariés veulent progresser, s’ils font un excellent travail mais n’arrivent pas à évoluer, ils chercheront ailleurs leur prochaine opportunité de promotion. Il ne suffit pas d’avoir de la reconnaissance, vous devez également veiller à ce que les collaborateurs aient des possibilités d’évolution. Lorsque vous formez des employés qui acceptent de confier leur carrière et leur évolution professionnelle à votre entreprise, c’est là que se trouve la véritable clé du succès. Comme le dit souvent Richard Branson : “Formez vos employés suffisamment bien pour qu’ils puissent vous quitter ; traitez-les suffisamment bien pour qu’ils ne veuillent pas le faire.”

Créer de la reconnaissance

On entend souvent des gens dire qu’ils ont été traités comme « de simples numéros » dans certains emplois. Si votre culture d’entreprise est construite de telle sorte que vos employés se considèrent comme des rouages sans importance, ils traiteront les autres de la même façon, y compris leurs collègues, les partenaires et les clients. Comment créer une culture de la reconnaissance sans en faire trop ? Des événements sponsorisés par l’entreprise, des récompenses pour services rendus ou même le paiement des jours de congés pour raison familiale, donnent aux employés un sentiment d’appartenance à une communauté. Mais, plus que toute autre chose, un lien fort entre les employés et leur hiérarchie est essentiel pour que les personnes se sentent appréciées. En tant que dirigeant, si vous pouvez interagir avec vos collègues, célébrer leurs réussites et aussi certaines de leurs réalisations personnelles, vous disposez d’une base solide qui réconcilie de manière significative leur vie professionnelle et leur vie personnelle. Ceci est particulièrement vrai pour les jeunes générations. Trouvez ces liens et utilisez-les pour motiver vos équipes.

Donc, lorsque vous devrez “vendre” votre entreprise à des talents potentiels dans l’espoir qu’ils vous rejoignent, réfléchissez à ceci : l’attractivité des avantages matériels que vous offrez est-elle surfaite, incitant vos futurs collaborateurs à en demander davantage ? Ou bien trouveront-ils une entreprise à laquelle ils appartiennent vraiment ?  De mon point de vue, une cantine gratuite n’est pas un argument suffisant pour fidéliser vos employés, à moins qu’ils ne se sentent appréciés et valorisés.

Booking.com

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.