Faits d'actualitéRéflexions
A la Une

Le Téléthon est une victime de la crise sanitaire

Cette année les promesses de dons se sont élevées à 58,29 millions durant le Téléthon contre 74,6 millions au même stade en 2019, en fait, une fois le Téléthon clos, les compteurs restent ouverts et la collecte en 2019 a été de 87 millions au total, c’est également le cas en 2020, pour permettre aux retardataires de se rattraper, en espérant que cette année, ils soient au moins aussi nombreux et généreux.

Dans le contexte sanitaire actuel, qui a conduit à l’annulation d’un très grand nombre d’animations dans les villes et les villages, les Français ont été au rendez-vous de ce Téléthon exceptionnel « celui des plus grandes victoires de son histoire » ont écrit les organisateurs, dans un communiqué.

L’évènement de collecte de dons pour la recherche sur les maladies rares, lancé vendredi soir, c’est réduit cette année à sa transmission sur les chaînes de France-Télévision et à des défis sur Internet, en revanche, quelque 80 % des animations ont été annulées à cause des restrictions imposées par la lutte contre la Covid-19.

D’habitude, il y a 12 000 communes qui participent au Téléthon, soit une sur trois, 250 000 bénévoles et 5 millions de Français se mobilisent, or la très grande majorité de ces animations a été empêchée cette année, sur le terrain, nous en avons la preuve, c’est 40 % de la collecte en moins.

En trente ans, avec le soutien des Français la thérapie génétique s’est transformée en médicaments et elle change la vie des malades a souligné l’AFM-Téléthon dans un communiqué, les enfants soignés grâce aux recherches financées par le Téléthon n’ont pas le destin de leurs aînés, ont-ils fait savoir.

Les organisateurs précisent que les dons sur Internet ou téléphone de poursuivre cette année jusqu’au 11 décembre.

Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.