Accueil / Réflexions / Le jaune passera-t-il au rouge ?

Le jaune passera-t-il au rouge ?

Le mouvement des gilets s’atténue tellement qu’il se répand désormais dans nos villes jusqu’alors oubliées.

Le pouvoir gouvernemental devrait se rappeler d’une blague, qui naguère avait fait un tabac, d’un humoriste qui aurait certainement eu son mot à dire s’il avait été présent : le problème avec les jaunes, c’est que lorsque vous les mélangez à d’autres il se répand pour tout teindre.

Et ce n’est pas, pas pur hasard comme la légende veut le croire, en visant gratuitement un proche d’un dealer non déclaré de ce mouvement, que les choses vont s’améliorer.

Mais, ne vous inquiétez pas, la caméra piéton dévoilera tout.

C’est promis, dès lors que le tireur accepte tout d’abord d’activer ce flic portable avant de la faire de son arme de tueur à bout portant.

Le comportement des forces de l’ordre a de quoi faire enrager de fureur le plus pacifique des non violents ; un certain boxeur l’ appris à ses dépends.

Mais, droits dans leurs bottes crottées, les chefs administratifs affirment que rien ne confirment qu’une arme ait été utilisée.

Alors, puisqu’il faudrait les croire, la prétendue victime s’est fait tirer dessus par un copain pour faire avancer la cause.

Fallait y penser.

Merci de nous avoir éclairer amis collaborateurs de l’illuminé.

25 départements en zone alerte orange, le jaune se fâche à en rougir de chauffe.

Le président, fier de lui, de l’assemblée nationale peut dire publiquement en toute démocratie, qui ne s’applique qu’à lui et ses pairs, que l’usage de la force par les forces de l’ordre est légale.

Ceci en réponse à l’œil éteint d’un leader en gilet jaune.

Pendant ce temps, les foulards rouges font la preuve qu’ils n’ont plus peur de cette couleur qui était de sang ou de communisme.

Mais les petits artisans et boutiquiers ne feront jamais peuple même à la botte de l’illuminé.

Rendez-vous compte, ils étaient moins de 10 000 dans les rues non débordées selon les chiffres qui, cette fois-ci, ont du être poussés au maxi.

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.