IdéesRéflexions
A la Une

Le déficit de la Sécurité sociale tournera autour de 5 milliards d’euros en 2019

Le régime général est dans le rouge depuis 2002, selon les dernières prévisions, le déficit sera de 5,4 milliards en 2019 et de 5,1 milliards en 2020, sauf dérapage non pris en compte.

On y inclut le coût du Fonds de solidarité vieillesse, le FSV, qui verse à la Caisse nationale d’assurance vieillesse des cotisations pour permettre aux chômeurs de valider les trimestres durant lesquels ils étaient au chômage, ce qui relèverait plutôt des UNEDIC.

Cette dégradation, à ce point, des comptes de la Sécurité sociale n’était pas prévu, elle trouve sa cause, selon le gouvernement, dans trois facteurs, de la conjoncture économique : croissance, inflation et masse salariale insuffisantes, réduisant les recettes sociales qui y sont liées.

La Sécurité sociale paye aussi la facture des mesures d’urgences prises suite à la crise des gilets jaunes, comme la cotisation réduire de la CSG de certains retraités et l’exonération des heures supplémentaires.

Ces concessions pèsent surtout sur la branche vieillesse de la Sécurité sociale qui supporte pour l’essentiel le coût des exonérations de cotisations expliquent les ministères de la santé et des comptes publics.

Enfin, les prestations vieillesse ont été plus dynamiques qu’anticipé, notamment parce que le relèvement de l’âge légal et l’augmentation de la dure de cotisations décidés or les précédents Gouvernements, produisent moins d’effets sur l’âge réel de départ et génèrent donc moins d’économies.

En sous-estimant systématiquement le coût des mesures prises, les deux ministères qui tablaient il y a juste un an sur un léger excédent budgétaire pour 2019, renvoient le retour à l’équilibre à 2023, une prévision de mauvais augure alors que l’exécutif a lancé une nouvelle phase de concertation sur la réforme des retraites voulue par le président Macron, en fixant pour objectif un retour à l’équilibre du système de retraite d’ici à 2025.

Tags

Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer