Faits d'actualitéRéflexions
A la Une

Le chômage indemnisé dans le secteur privé n’affecte pas le calcul des retraites

Dans le secteur privé, lorsqu’il y a une certaine instabilité sur le marché du travail, les personnes au chômage ou qui ont peur de perdre leur emploi s’inquiètent des répercussions d’une période de chômage sur leur pension de retraite.

Une fois au chômage, ils perdent une partie leur salaire et, comme ils ne cotisent pas aux caisses de retraite, ils craignent que les périodes de chômage ne seront pas prises en compte pour le calcul de leurs droits.

Il n’en est rien car nos régimes de retraite sont basés sur la solidarité entre les générations, qu’il s’agisse du régime de base de la Sécurité sociale, gère par l’État dans le cadre de la Sécurité sociale ou des régimes de retraite complémentaire Agirc-Arrco, qui sont des régimes par répartition par point points.

Pour le régime de base, cinquante jours de chômage donnent droit à un trimestre, dans la limite de quatre trimestres par an, par conséquent l’assuré au s’il est au chômage pendant quatre trimestres en est crédité, comme s’il avait cotisé, il ne subit aucun préjudice.

Pour les retraites complémentaires Agirc-Arrco, il n’a pas de pertes non plus les points sont attribués sur la base du dernier sala brut annuel avant le chômage et pas de l’allocation-chômage.

Il s’agit ici du chômage indemnisé normalement et non pas du chômage partiel ou non indemnisé qui posent d’autres problèmes, aujourd’hui examinés.

Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.