IdéesRéflexions
A la Une

Le baratin n’est pas provençal

Dans l’histoire « je suis plus beau que l’autre », un se veut plus pro de l’immobilier que les autres.

Le conte est beau puisque l’aimable propose ses services de vente accompagnés d’une assurance annulation vous dédommageant suite à un dédit, la prise en charge intégrale des diagnostiques obligatoires, la vérification de la solvabilité de l’acheteur notamment concernant ses conditions de crédit et, cerise sur le gâteau fourni, une grande visibilité incluant des partenaires bien connus de chacun pour tous et pour soi.

Ce sera, donc, avec grande joie que vous confierez votre bien à l’achat.

Toutefois, vérifiez la commission, normalement due par l’acheteur, d’un minimum de 3 000€ jusqu’à 3 % du montant de la vente (pour tout bien supérieur à 1 400 000€).

Car elle grève d’autant le coût ce qui pourrait être rebutant pour un éventuel acquéreur.

Il apparaîtrait bizarre d’être obligé de baisser son prix à concurrence pour permettre la transaction.

Mais la mariée est trop belle.

L’organisme, qui veut défendre les consommateurs sans consumérisme, dénonce l’entreprise qui oblige le paiement des honoraires si le bien est vendu hors son intermédiation.

Quand on vous disait, cher vendeur, qu’il faut toujours intégrer les honoraires dans son prix de vente… Vous avez tous entendu, à moins d’être sourd, mais si vous n’êtes pas aveugle vous l’avez vu, l’organisateur des jeux français, et européens pour ceux qui adhèrent, est à vendre en petites coupures pour qu’il y est beaucoup de citoyens à bénéficier de l’aubaine.

Le prix de l’action sera inférieur à celui fixé au marché boursier et pour X achetées, 1 action sera donnée pour assurer la rentabilité.

Tout le monde vous dit que l’action est bonne, alors pourquoi le faire avec modération ? L’hybride qui est pourtant la seule possibilité viable aujourd’hui pour qui veut aller loin, souffre de ne pas être reconnu par l’État  qui refuse toute aide et même pour certains va jusqu’à le charger alors qu’il pollue moins.

Pourtant, l’électrique, alternative valable en cité ne l’est plus en route.

Conservez nos vieilles voitures devient donc la seule solution efficace pour éviter le gaspillage…

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer