InfosRéflexions
A la Une

L’avenir s’annonce chaotique pour l’industrie automobile européenne

Sachant les voitures à moteur thermique condamnées à terme dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique, personne ne sait comment réagir.

Même au niveau de l’Union européenne, on ne sait pas ce qui se préparer et on se contente de renforcer les nouvelles normes d’émission de CO2, ce qui oblige les constructeurs à envoyer à la casse leurs vieux modèles, alors qu’ils se relèvent à peine des conséquences des solutions frauduleuses qu’ils ont imaginé pour les mettre en place, d’où le dieslgate, dont tous ne sont pas sortis.

Dans la mesure où un grand nombre d’automobilistes ne voudront pas ou ne pourront pas se passer de leur voiture, il faut leur offrir, faute de mieux, des voitures, si possibles entièrement électriques, tout au moins à ceux qui en ont les moyens, sauf à concevoir des modèles « low cost » comme il en existe pour les voitures thermiques, pour le moment on en parle, mais on ne les voit pas ou pas encore venir.

Elles viendront peut-être d’ailleurs, par contre, il faut oublier pour le moment les voitures autonomes, pas fiable dans la circulation, pas plus que les voitures volantes, on en parlera, peut-être, plus tard.

La généralisation des voitures électriques pose trois problèmes, la fabrication des batteries, une activité polluante, qu’il reste à maitriser, la recharge des batteries à grande vitesse, l’idéal serait de pouvoir charger une batterie aussi rapidement que de faire un plein de carburant liquide et enfin, il faut augmenter la production d’électricité en conséquence du nombre de véhicules électrique qui sera mis en circulation pour leur alimentation.

Tout ceci pose des problèmes, techniques et financier tout d’abord à l’industrie automobile, mais pas seulement.

Dans ce contexte le secteur de la construction automobile est confronté à des marchés saturés, car la clientèle hésite à changer de voiture sans savoir où elle va, pour les concessionnaires reprendre une voiture d’occasion pour placer une neuve est faire un pas dans l’inconnu, avec une voiture passible de la vignette Crit’Air 3, comme pour la location longue durée, avec des voitures qu’il faut pouvoir revendre en fin de contrat.

L’automobile a toujours été une activité cyclique, rythmée par les aléas de la croissance économique alors que la crise actuelle ne peut pas être surmontée par une adaptation de la demande du moment, aujourd’hui la crise est d’une autre nature, il s’agit de faire face à un bouleversement industriel total

Selon le cabinet de conseil en stratégie industrielle Alix Partenaire, de 40 à 60 usines automobiles devraient fermer dans les cinq ans en Europe, alors que le secteur y emploi 13 millions de salariés.

Tags

Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer