Accueil / Faits d'actualité / La trop longue Lettre du Président Macron

La trop longue Lettre du Président Macron

Annoncé depuis peu, comme beaucoup, j’attendais avec curiosité, ce qu’Emmanuel Macron allait pouvoir écrire de plus que ce qu’il a dit lors de ses 2 allocutions, quelques semaines avant la fin de l’année, puis pour ses vœux du 31 décembre.

Sur la forme, comme toujours avec le président Macron, c’est long… trop long. C’était le cas lors de ses 2 derniers passages télévisés, c’est encore le cas avec cette Lettre aux Français.

Il est à craindre que nombre de Français la parcourent sans la lire, ou se contentent des titres en gras.

De toute manière, sur le fond, dans la réalité, il n’y a rien de plus que ce qu’il nous a dit ses dernières semaines.

Le texte alterne entre le plaidoyer « pro domo » et les arguments pour une campagne électorale. Une bonne dissertation d’un étudiant à l’ENA, qui pour cette école est traité de manière concise, n’oublions pas qu’il est ancien élève de cette école.

Il n’a pas saisi que les gens attendent du concret que des phrases telle que « C’est pourquoi la France est, de toutes les nations, une des plus fraternelles et des plus égalitaires. » ne font pas bouillir la marmite.

Et puis, Emmanuel Macron détail le… « grand débat national », avec des sujets certes très importants, mais qui n’ont pas d’effet possible à court terme et encore une fois ne vont pas permettre aux Français de mieux terminer leurs fins de mois.

Sur les impôts, ce système est une grosse machine qui ne peut pas être modifiée un claquement de doigts. Chaque idée de modification s’étalera sur des années, Et le président Macron aura quitté l’Élysée que ses modifications ne seront pas encore mises en application.

Sur l’organisation de l’État et des collectivités publiques, c’est une énorme machine très difficile à modifier, avec plus de 5 millions de fonctionnaires qui la font… fonctionner. Là encore, quelques modifications cosmétiques sont possibles, des modifications réelles vont prendre des années et il ne faut pas prendre le risque de tout déstabiliser.

Le général de Gaulle qui fut un homme de bon sens, à la libération en 1945, pour ne pas déstabiliser la fonction publique a considéré que tous les fonctionnaires furent des résistants durant les années d’occupation allemande et aucun collabo. Cette grosse machine est le cœur de notre pays.

Toute modification substantielle prendra des années et Emmanuel Macron ne le sera plus au pouvoir au moment de la mise en œuvre.

Enfin, la transition écologique, il serait grand temps d’arrêter les bavardages, mais ce ne sont pas des décisions à prendre à l’échelle de la France mais du monde. Lorsque je vois des bébés, des enfants, j’ai peur pour leur avenir. Quelle planète va-t-on leur laisser ? Que sera leur vie et avec quelle espérance, certainement pas celle d’aujourd’hui ?

Il serait grand d’imaginer qu’en supprimant les pailles et les couverts en plastique, nous allons sauver le monde. Mais, comme personne ne veut rien faire et que la dernière COP est – encore une fois – un échec…. Que va-t-il se passer ?

Les uns vont dire qu’ils recyclent, d’autres qu’ils n’achètent pas de produits neufs,… Tout en prenant leur voiture pour faire des kilomètres pour acheter quelques légumes bio.

Emmanuel Macron termine par un vœu pieux « il est évident que la période que notre pays traverse montre qu’il nous faut redonner plus de force à la démocratie et la citoyenneté. » suivi d’une série de questions qui sont d’excellents sujets de dissertation.

On pourrait choisir un sujet, le traité sur le mode « science Po » : thèse, anti-thèse et synthèse, puis on l’envoie au Palais de l’Élysée pour correction. Brigitte Macron qui fut enseignante pourrait reprendre son stylo rouge et nous noter.

Non, très sérieusement qu’attend Emmanuel Macron avec ce très long courrier ? D’accord, il est fait pour lancer le… débat national.

Ne voulant pas jouer les oiseaux de mauvais augure, attendons de voir ce qui sortira de ce débat et si ce courrier va calmer les ardeurs de gilets jaunes.

Si vous ne l’avez pas encore lu, ci-dessous La Lettre du Président Macron

lettre_president_macron_140119

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.