InfosRéflexions
A la Une

La collecte pour la reconstruction de Notre-Dame sera étendue a celle d’autres sites fragiles menacées en France

L’usage des surplus de dons, qui affluent de tous parts, pour la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris a fait l’objet d’un vif débat à l’Assemblée nationale lors de l’examen du projet de loi encadrant la restauration de la cathédrale.

Dans ce contexte, la Fondation du patrimoine, l’un des quatre organismes collecteurs habilités, a décidé d’interrompre sa contribution à cette souscription publique, en ouvrant une nouvelle souscription au bénéfice des cas les plus urgents parmi 2 800 sites menacés en France, dans la foulée de l élan de dons ainsi constaté.

Cette opération peut créer une prise de conscience que notre patrimoine est globalement mal entretenu et fragile a indiqué le président de la Fondation du patrimoine à l’Agence France Presse, l’AFP le 11 mai.

Au lendemain de l’incendie, il évoquait déjà toutes les petites Notre Dame qui existent dans les 36 000 communes de France en précisant que les grandes fortunes sont ouvertes à l’idée d’une réallocation de leurs dons.

Bien entendu, les expertises relatives à la reconstruction de Notre-Dame de Paris sont loin d’être terminées et peuvent réserver des surprises, ce qui explique les réserves et craintes exprimées par les services de du diocèse dont la fondation continuera à recueillir des dons, ne connaissant pas l’étendue et le cout des travaux à effectuer, précisons que la souscription avoisinerait actuellement 850 millions d’euros.

Les dirigeants de la Fondation Notre-Dame envisagent déjà le financement de travaux qui correspondent à l’activité même de la cathédrale une fois reconstruite, comme ceux qui nécessiteront par exemple le mobilier liturgique détruit par l’incendie ou la rénovation de l’autel principal, fendu par l’incendie, qui font partie de la reconstruction.

Dans un communiqué, publié le 13 mai, le ministère de la culture a jugé prématuré d’affirmer qu’il y a trop de dons pour Notre-Dame, alors qu’il est difficile de connaitre le cout total des travaux.

Il va de soi que tout ce qui est donné pour Notre-Dame devra aller d’abord à sa reconstruction et que cette polémique n’a pas de raison d’être.

Tags

Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.