Accueil / Politique / La belle affaire

La belle affaire

Un consultant en société a désormais 50 ans, vous savez celui qui ne cesse de dire qu’il faut rebondir…

Croyez-vous qu’il ne soit devenu trop vieux pour supporter le poids du rythme actuel des rebonds ???

Notre impérieux est allé faire dans l’indifférence générale rédemption chez les salariés qui ne savent pas encore trop ce que l’on va faire d’eux.

Ceci dit, du moment que le grand barnum journalistico-médiatique était présent, la gloire est au rendez-vous.

Tant pis pour les laisser pour compte, même s’ils sont peu nombreux, ils pourront toujours tenter négocier leurs indemnités seuls depuis qu’ils savent combien vaut leurs tourments futurs.

Ce qui s’est passé à Marseille est horrible, surtout pour les familles et leur entourage devant continuer continuer à vivre face à cette absurdité.

Et dire qu’il était fiché, en manque de place pour un centre adéquat.

Mais, pas de souci, le gouvernement veille à la continuité de lois encore plus absurdes qui feront jolies pour eux dans le décor.

Pourtant, tout espoir n’est pas perdu si l’on veut bien prendre comme exemple cette mère courage qui parcours les amphis du monde entier pour rappeler à la jeunesse que leur avenir n’est pas dans la haine, ni la violence de l’autre.

Merci Madame, vous nous rappelez que dans chaque religion, quel qu’elle soit, existe de bonnes personnes ne voulant pas des mauvaises.

Mais, certains en profitent pour ressasser de vieilles rengaines, marchandant sur la peur, demandant l’expulsion immédiate des délinquants étrangers (à partir du vol d’un deux roues, d’une bagarre au sortir d’un bistrot ?), mais surtout rappellent qu’ils sont là exerçant leur maléfice sur le mal.

Et que dire de cet individu louche qui se perd en extrême droite dans des villes du sud où il profite de tout drame pour persécuter celle qui veut défendre les droits de la femme contre toutes velléités machistes qu’elles soient religieuses, laïques ou politiques.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*