Accueil / Réflexions / La 1 000ème station des nouveaux Vélib’ est inaugurée ce 1er avril

La 1 000ème station des nouveaux Vélib’ est inaugurée ce 1er avril

Il se trouve qu’elle est située à Paris, non loin du Champs de Mars et qu’elle a été inaugurée à 10 heures du matin par la Maire de Paris en personne, toute fière de sa réalisation.

La millième station aurait pu se situer dans une commune de la petite couronne qui, aux dernières nouvelles, n’ont pas été oubliées par le concessionnaire dans son programme de mise en place des stations.

Pour ce premier jour, une pimpante représentante de la Maire offre toute la journée un brin de muguet de bienvenu à tous les abonnés qui se présentent.

Le premier est un ouvrier détaché belge, venu de la banlieue de Knokke Le Zoute qui ne parle que le flamand et qui a opté pour un vélo à assistance électrique pour monter à la butte Montmartre, pour y sonner les cloches de Pâques, si l’on a bien compris.

Peu avant midi alors qu’il ne restait plus que deux vélos en libre-service à la disposition des abonnés, un classique et un à assistance électrique, l’une est arrivée, tractée par un engin électrique, avec 20 vélos sur sa plateforme, moitiés classiques et moitié à assistance électrique, que le préposé a mis prestement en place en vue de l’arrivée d’autres abonnés.

En effet, je suis resté sur place pour observer, avec la représentante de la maire de Paris, le bon fonctionnement des Vélib’ nouveaux.

Le préposé qui est venu regarnir la station a signalé qu’il repassera si nécessaire, en fin de journée, pour reprendre des vélos de retour, afin de libérer la station pour d’autres retours.

De mauvaises langues ont accusé la maire de Paris d’avoir remplacé à la légère le premier concessionnaire, JCDecaux, sans s’assurer que son remplaçant sera en mesure de reprendre le service, sans solution de continuité et d’avoir privé les abonnés, qui n’y sont pour rien de son service, pendant de longues semaines.

Il suffit de regarder la réalité en face, pour savoir à quoi se tenir.

Oups, mais ne serait-on pas le 1er avril !!!!

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.