Accueil / Bibliothèque / Le jour où le bus est reparti sans elle de Beka, Marko et Cosson chez Bamboo

Le jour où le bus est reparti sans elle de Beka, Marko et Cosson chez Bamboo

lejour01Je présente souvent des albums de bandes dessinées humoristiques, publiés par Bamboo, mais « Le jour où le bus est reparti sans elle » est un véritable roman mis en image par Marko et en couleur par Maëla Cosson.

Le scénario est imaginé par BeKa, c’est un nom de code, celui d’un couple. Be pour Bertrand Escaich et Ka pour Caroline Roque.

Le récit est composé de petites histoires issues de comtes zen.

Les illustrations sont reposantes, un dessin épuré avec des couleurs pastels.

Cet ouvrage nous entraîne dans les aventures de Clémentine, si tout commence manière assez banale, la veille d’un voyage en car pour un séminaire tout bascule lors d’une banale pause dans une épicerie, situé dans une forêt, au bord d’une petite route. Le car part en oubliant Clémentine.

L’épicier, Antoine, qui tient un magasin au milieu de nulle part, là où le car s’était arrêté, va lui conter des histoires, dans une ambiance repose… zen.

lejour03Clémentine commencera à voir le monde autrement, qui vont lui permettre de chercher son chemin vers le bonheur.

Le temps s’écoule lentement, à la fin du week-end, le car repasse devant l’épicerie, l’organisateur du séminaire s’arrête pour savoir s’il n’avait oublié Clémentine. Mais, elle est déjà partie suivre sa route.

Juste avant de partir, elle dit à Antoine, « je crois que je vais faire du stop ». L’épicier lui fait remarquer que peu de voitures passent sur cette route, et sa réponse et d’un naturel déconcertant « Pourquoi en vouloir plusieurs ! Une seule me suffit ».

Cette bande dessinée est un projet inédit d’un récit d’accomplissement personnel à partir d’une idée originale du président de Bamboo, Olivier Sulpice.

Le jour ou le bus est parti sans elle est un feel good book, littéralement un livre qui fait du bien, comme le dit le couple Beka « il s’agit d’une histoire qui aide à se sentir mieux, plus épanoui, à trouver des ressources pour appréhender la vie et ses difficultés… à voir la vie autrement ».

Effectivement, au fil des pages, on se sent bien, on prend conscience que souvent on prend la mouche pour pas grand-chose, qu’on fait une montagne d’un grain de sable.

A ouvrage à lire et à regarder pour se sentir bien et.. zen.

Pour vous procurer « Le jour où le bus est reparti sans elle », cliquez ICI

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.