Accueil / Tests Produits / IRIScan pro 3 cloud de IRIS

IRIScan pro 3 cloud de IRIS

irisa08IRIS propose une large gamme de scanner, le IRIScan pro 3 cloud est un modèle professionnel très compact et multi-usages.

L’appareil se compose du scanner lui-même qui peut être utilisé de manière autonome et qui suffisamment petit pour être emporté dans sa serviette.

Avant de pouvoir l’utiliser, il y a une petite préparation.

En premier lieu, retirer toutes les protections et fixer le bloc scanner sur sa base.

Effectivement, ce scanner se fixe sur une base qui le transforme en machine de bureau avec un introducteur de feuilles pouvant accepter jusqu’à 50 feuilles.

irisa04Ce n’est pas un scanner « à plat » mais à un scanner feuille-à-feuille, donc impossible de numériser les pages d’un livre.

Ensuite, il reste à installer les logiciels et pilotes sur un ordinateur (PC ou Mac).

Enfin brancher le scanner. Il y a une alimentation électrique et un câble USB.

Ce qui est remarquable avec IRIScan pro 3 cloud, est qu’il s’agit d’un scanner recto-verso. Envoyant la machine, je me suis demandé s’il n’y avait une erreur. Je ne comprenais pas comment le recto-verso pouvait se faire avec un si petit chargeur de feuilles.

irisa06Je suis resté au recto-verso où l’originale est attrapé pour être numérisé d’un côté, puis le chargeur de feuilles lui fait faire tout un parcourt pour le présenter sur l’autre face. Lorsque je vois ce genre de circuit, je me demande dans quel état je vais retrouver mon original.

Ici, rien de tout cela. En fait, cet appareil n’intègre pas 1 mais 2 scanners !

Donc, lorsque l’IRIScan attrape la page et il est capable de numériser, simultanément les 2 faces de la page.

Ça présente au moins 2 avantages :

– Il n’y a pas de gros chargeur qui va faire faire de la gymnastique aux pages pour les retourner,

– La numérisation d’un recto ou d’un recto-verso prend le même temps.

irisa02L’inconvénient, il faut penser à nettoyer les 2 petites vitres (ce n’est pas très complexe).

Il y a un sens, naturel, sur la manière de présenter les pages dans le chargeur, la face blanche des pages vers soit (sauf s’il s’agit de pages imprimées recto-verso). Mais, ce n’est pas primordial, le pilote du scanner a une fonction lui permettant de détecter de quel côté la page est imprimée. C’est très pratique.

Au sujet du pilote du scanner, il est permet des définitions entre 200 et 600 dpi, en N & B, niveaux de gris et couleurs.

Sur le plan de l’utilisation, le scanner a une petite molette qui sert à l’éteindre et qui 6 positions. Effectivement, il est possible de numériser en envoyant automatiquement le résultat dans un cloud, en pièce joint pour un mail, vers un logiciel OCR,…

irisa10Ça demande un peu de paramétrage, mais une fois réalisée c’est très pratique. On met ses feuilles à numériser dans le chargeur, on positionne la molette sur le numéro correspondant et on appuie sur le bouton « scan » (ou bien on clique sur l’écran de l’ordinateur où est connecté le scanner, l’allumage du scanner provoque l’affichage d’un petit menu en bas à droit de l’écran à 6 possibilités).

Les pages sont, automatiquement, numérisées et le traitement paramétré est exécuté.

Bien que IRIScan soit fourni avec un excellent logiciel d’OCR, « Readiris », il peut parfaitement remplacer un scanner et s’intégrer dans un environnement logiciel existant. J’ai fait le test avec un autre logiciel d’OCR, une fois le pilote du scanner installé, le scanner est parfaitement reconnu.

irisa07Donc, en environnement professionnel, il peut être intéressant de du matériel ancien par du nouveau mais sans remettre en cause les logiciels que les gens savent utiliser.

Mais rien n’empêche en installant IRISCan pro 3 cloud, de paramétrer les anciens logiciels d’OCR et d’installer Readiris. Comme cela chacun à le choix et peux rester sur l’acquis ou évoluer.

Ce modèle, comme les autres scanners IRIS, à la possibilité de numériser les cartes de visite, il est d’ailleurs fourni avec le logiciel Cardiris.

Readiris et Cardiris sont des logiciels très complets qui feront l’objet de tests ultérieurement.

irisa01IRIScan pro 3 cloud de IRIS trouvera sa place en entreprise, une fois paramétré, il est vraiment très simple à utiliser et même les plus réfractaires à ces technologies apprendront très vite à ce service de ce scanner.

Grâce à sa rapidité et à sa fiabilité, l’IRIScan pro 3 cloud sera parfait dans une petite entreprise. Effectivement, dans une petite entreprise, il faut du matériel qui soit fiable, le matériel est rarement acheté en plusieurs exemplaires.

Mais, l’IRIScan pro 3 cloud sera aussi utile dans les grandes entreprises, en en installant par petits groupes de travail. Ce sera plus efficace qu’un seul gros scanner pour un grand groupe de travail. C’est une solution qui vaut la peine d’être essayée et probablement adoptée.

En tous les cas, personnellement, c’est un modèle de scanner que j’ai adopté et j’utilise au quotidien.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Toujours indépendant, depuis plus de 30 ans, j’ai la chance d’avoir pu remplir de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement), coaching de groupe et individuel. En intervenant au sein d’entreprises, principalement, des secteurs de l’assurance, de la finance ou encore de cabinets d’actuariat, de conseil en rémunération, d’avocats qui m’ont permis de développer mes compétences professionnelles. Tout en restant consultant (si vous avez besoin d’un regard extérieur sur un projet, un problème, un questionnement, un audit ou tout autre,…), il y a une dizaine d’années j’ai découvert l’écriture … journalistique (avec https://notre-siecle.com et https://www.riskassur-hebdo.com). Ces 2 sites ont une fréquentation sérieuses (en nombre et en qualité), cela peut être intéressant à utiliser pour du référencement naturel (SEO). N’éhsitez pas à me contacter pour en savoir pour en parler.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Booking.com