Accueil / Réflexions / Internet

Internet

La toile c’est bien car l’on peut y communiquer, y échanger, participer à des projets, acheter plein de choses.

La vraie vie à portée de clic.

Mais attention aux claques tant les arnaques sont nombreuses.

Non pas que le virtuel soit vraiment moins bon que le soit disant réél ; simplement, ce dernier a fortement déteint sur le premier et sa puissance de nuisance est sans limite.

Cela nous oblige à être prudent, très prudent, et aussi éviter peut-être si l’on veut dormir tranquille, moins parano qu’il n’y paraît.

Devant la décadence certaine de nos monnaies, l’aboutissement de la machine capitaliste qui croît pour croître sans y croire vraiment, des petits malins ont crû bon de faire croire que la sortie serait meilleur avec une crypto-monnaie de derrière les fagots.

La plus célèbre, la plus sure, la plus certaine à ce jour, est le bitcoin permettant les échanges planétaires à la vitesse éclair des ordinateurs dont la puissance de calcul croît toujours plus et nous fait perdre notre latin.

Mais c’était sans compter avec les puissances nationales qui voient d’un très mauvais œil les peuples s’émanciper ainsi, les puissances infernales financières fonçant dessus comme un jour sans pain et les arnaqueurs de tout poils reprenant les inconvénients de cette désormais ancienne nouveauté pour tenter de revendre un service, un produit, un investissement dont le point commun est un non retour.

Aussi méfiance, si vous voulez, néanmoins tenter l’affaire, faites-le sur votre réserve sortie en oubliant votre pactole de survie qui vous restera indispensable nécessaire le froid venu.

Et si vous n’y prenez garde, c’est pour demain que cela vient.

En attendant, je regarde mon écran internet vide, car le serveur sur lequel repose tous mes espoirs de galeries photographiques est en panne, ce qui ennuie bien tous les utilisateurs mondiaux dont cette terre regorge.

Mais, pour l’instant, pas de panique, l’opérateur veuille avec sa puissante capacité de calcul.

 

Assurance auto : en moyenne : 335 euros d’économie


Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*