Accueil / Réflexions / Internet : la vitesse n’est pas primordiale

Internet : la vitesse n’est pas primordiale

vitesse1105Tout au long des semaines, j’ai l’occasion d’utiliser 3 connexions à internets différentes.

Au bureau, j’ai une connexion qui plafonne à 20 Mo, chez moi, avec numéricable une connexion qui plafonne à 100 Mo, mais dans la réalité – en Wifi – ça tourne autour de 40 à 50 Mo. Enfin, en Bourgogne, où je suis chaque week-end, un abonnement ADSL de base Orange qui tourne entre 6 et 10 Mo.

Entre ces 3 connexions la différence de vitesse est réelle lorsque je fais du téléchargement, par contre pour l’envoi et la réception des mails, la consultation de sites internets, les sauvegardes sur le clouds et la mise à jour de sites internets, la différence de vitesse n’a aucunes conséquences réelles. Par ailleurs, elle ne se ressent pas.

Une chose très importante, dans la communication de tous ces opérateurs louant des connexions internet par ADSL, fibre optique ou câble, l’accent est mis sur le débit descendant, le débit montant est simplement précisé en petits caractères.

Lors d’une connexion internet la communication se fait dans les 2 sens, on reçoit de l’information, cela concerne le débit descendant, on envoie de l’information, c’est le débit montant.

Lorsque l’on visite des sites internets, il y a principalement l’usage du débit descendant et très peu de débit montant, juste un peu d’informations, lorsque l’on clique sur un bouton, ou pour valider un formulaire.

Par contre lors de l’utilisation du « mail », le débit descendant est sollicité pour la réception des messages et montant lors de l’envoi. La vitesse est à prendre en compte lors de la réception ou de l’envoi de mails avec pièces jointes.

Or, le débit montant est très souvent bien plus faible que le débit descendant.

Si ma liaison ADSL, en province, tourne autour de 6 à 10 Mo en flux descendant, elle plafonne à 1 Mo en flux montant. C’est largement suffisant pour visiter des sites internets, mais inutilisable pour envoyer des fichiers photos pour impression.

L’approche de Numéricable est plus … tordue. J’ai un débit descendant de 100 Mo (certains ont beaucoup plus), par contre le débit montant n’est que de 5 Mo. Mais, on peut demander 10 Mo, sans supplément de prix. La question que je me pose est de savoir pourquoi ils n’attribuent pas 10 Mo, d’office, à tout le monde puisque c’est le même prix !!

Au bureau c’est 20 Mo dans les 2 sens.

Mais, la vitesse n’est pas primordiale, on s’habitue à sa liaison. Bien entendu, lorsque je passe de Paris à 100 Mo à la province à 10 Mo, je vois une différence, mais … sans plus.

Par contre, ce qui est primordial sont :

– La stabilité de la vitesse. Au bureau, avec 20 Mo, c’est parfait, mais dans l’après-midi, probablement à cause de saturations du réseau, il y a des fluctuations de vitesse, qui peut descendre à moins de 5 Mo. Par moment, j’hésite entre « j’ai un problème de liaison avec un de mes serveurs » ou bien « c’est une variation de vitesse ».

– En cas de panne, cela peut arriver (même le meilleur des prestataires n’est pas à l’abri d’un problème technique). Il est primordial de pouvoir joindre facilement le service technique et – surtout – qu’ils soient compétents et efficaces.

– La stabilité de la liaison internet. Si à Paris, la box de Numéricable se plante, 1 fois par mois, il suffit d’éteindre, de rallumer et c’est reparti pour une trentaine de jours. Ce n’est pas le cas de la liaison ADSL d’Orange en Bourgogne. Il y a des jours, où c’est d’une instabilité totale. Avec, parfois, jusqu’à une dizaine de coupures par heure et la reprise prend … un certain temps. Mais, là pas le choix, par d’autres prestataires.

Pour conclure, si vous êtes dans une zone où vous avez le choix entre plusieurs prestataires, ne vous obstinez pas à rechercher celui qui vous apportera la plus grande vitesse (dans le fond ça ne sert à rien). Renseignez-vous sur les 3 points que j’ai décrits, ci-dessus (stabilité de la vitesse et de la liaison, service technique).

Votre principale connexion à Internet

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Toujours indépendant, depuis plus de 30 ans, j’ai la chance d’avoir pu remplir de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement), coaching de groupe et individuel. En intervenant au sein d’entreprises, principalement, des secteurs de l’assurance, de la finance ou encore de cabinets d’actuariat, de conseil en rémunération, d’avocats qui m’ont permis de développer mes compétences professionnelles. Tout en restant consultant (si vous avez besoin d’un regard extérieur sur un projet, un problème, un questionnement, un audit ou tout autre,…), il y a une dizaine d’années j’ai découvert l’écriture … journalistique (avec https://notre-siecle.com et https://www.riskassur-hebdo.com). Ces 2 sites ont une fréquentation sérieuses (en nombre et en qualité), cela peut être intéressant à utiliser pour du référencement naturel (SEO). N’éhsitez pas à me contacter pour en savoir pour en parler.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*