Accueil / Politique / Inoui

Inoui

Les flonflons et le champagne pour la grande inauguration des nouvelles voies ferrées permettant aux chômeurs de trouver plus rapidement un emploi à portée de main.

Les deux ministres et leur grand chef patron, présents à la fiesta, n’ont pas apprécié ces airs de liberté et triomphe. Il est vrai qu’3 millions d’€, selon la Sncf, ou 6M€ selon d’autres dires, la plaisanterie ne manque pas de denrées.

Mais, quoi, la Sncf n’a jamais dit que le low-cost était pour tous.

D’ailleurs, ce qui a gêné nos beaux gouvernants, ce sont surtout les ripailles proposées et les grandes pompes sorties qui pourtant ont certainement couté moins cher que les déplacements de ces très chers, urgence et tralala obligent.

Mais l’impérieux n’en a pas pour autant boudé de s’essayer à la manœuvre et il a pris tout son temps.

Histoire de faire savoir qui est vraiment le chef d’une maison même privée, il a tenu dans son discours de circonstance à sonner la fin de partie qui ne sera plus joué sur ce terrain-là et tant pis pour les chômeurs en manque à Toulouse, ils n’y auront pas droit ; il est vrai que dans la Sud, c’est petite vitesse et grande lenteur.

Ainsi vont les puissants qui pour se le prouver émascule les autres coqs prétendant à l’être plus qu’eux, ha mais dit donc.

Notre grand maître d’une loge en marche a autorisé l’entrée de Simone avec son époux dans le Panthéon auprès de 70 autres grands personnages.

Ça ne lui coûte pas cher et peut lui rapporter gros. Un peu coup le coup de pot de l’annonce des lanceurs d’alerte budgétaire lui permettant d’esquiver les baisses prévues pour mieux tenir ses promesses quant aux augmentations, mais juré promis les impôts n’augmenteront plus.

C’est une chance car une certitude est que le pouvoir de chacun, non plus. Ia dernière pour terminer, le gouvernement intime l’ordre aux grévistes d’un esclave des constructeurs auto, d’arrêter leur revendication et laisser partir 150 de leurs pairs pour aller au carreau du temple ou le panthéon ??

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Booking.com