Accueil / Politique / Impérieux

Impérieux

L’impérieux serait, resterait l’empereur des riches, niche qu’il connaîtrait bien bien de par son précédent métier.

Mais il voudrait faire croire le contraire.

Et pourtant le bilan est parlant même sans tenir compte des éléments de langage à l’encontre de ce qu’il pense être les petites gens qui les seraient par rapport à celles qui seraient grandes.

Et, bizarrement, la taille n’a rien à faire à l’histoire, seulement le compte bancaire d’actions compte.

En attendant, ceux que l’on met en bas, se rendent bien comptent de leurs comptes : baisse des allocations en tout genre, directement style alloc logement, indirectement du fait des réductions drastiques d’aides locales consécutives au tour de vis infligé par le gouvernement dont il sait bien qu’il n’atteindra pas les plus riches, voire à la marge , histoire de prôner l’égalité pour tous.

Les petits qui ont réussi a épargner en seront pour leurs frais puisque, désormais c’est voté, paieront une flat tax, pour ne pas dire une imposition inique sortie tout droit du Pfu fou de la tête de notre impérieux, de 30 % alors que précédemment pour les imposés d’un taux marginal de 14 %, le débit était de 28,8 %.

à partir d’un marginal à 30 %; cela va mieux puisque le taux se réduit de 14 points jusqu’à 28,2 points pour la tranche supérieure subliminale d’imposition.

Si vous aviez des actions ou comptiez faire des plus-values, c’est belote, rebelote et dix de der.

Mais, c’est bien connu que les pauvres sont chagrins de ne pouvoir épargner.

Cela ne leur sert à rien, ils n’ont qu’à consommer.

Acte qui sera désormais plus élevé demain grâce à l’augmentation des taxes sur les tabac et l’essence/ Mais, d’une manière générale, vous remplirez votre cantine avec des produits plus chers par forcément meilleurs et ni profitable à nos paysans sauf les céréaliers cela va de soi faisant partie des puissants au pouvoir d’achat élevé ; cela mantra en cours dans la cour de notre impérial impérieux.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.