Accueil / Politique / Les illusions du président de la République

Les illusions du président de la République

L’illusion est le privilège des jeunes, elles se perdent avec l’âge et ne reviennent plus, d’où l’intérêt de rester jeune le plus longtemps possible, comme vient de le prouver Emmanuel Macron.

Marqué par une première maladresse, celle de la baisse de 5 euros de l’aide au logement, qui est pour beaucoup de bénéficiaires le prix de deux repas pris à la maison, il vient de demander à tous les propriétaires à baisser les loyers de 5 euros par mois, lors d’un discours devant les préfets, réunis à l’Élysée.

Curieusement, le président de la République s’est dit surpris du silence collectif et de l’absence d’appel aux bailleurs sociaux, aux propriétaires à baisser le prix du logement, c’est de la responsabilité collective a-t-il dit, sans doute à réparer les maladresses du pouvoir.

Il faut savoir que les aides personnalisées au logement bénéficient à 6,5 millions de ménages français, parmi les plus pauvres, et coûte 18 milliards d’euros par an au budget de l’État.

Cet aide ne devrait pas exister si tout le monde avait un revenu suffisant pour faire face aux dépenses de la vie, ceux qui travaillent, ceux qui sont dans l’incapacité de travailler et ceux qui sont à la retraite.

Parmi les bénéficiaires, il y a 800 000 étudiants, normalement à la charge de leurs parents, qui ne reçoivent pas d’eux, ce qui est nécessaire à leur vie.

Il faut croire que le gouvernement a paniqué, une fois aux manettes, en constant l’existence de dépense non financées par le budget dont il a hérité en arrivant au pouvoir. Ce qui l’a conduit, faute de trouver quoi que ce soit au fond des tiroirs, à gratter partout, pas toujours avec discernements, comme le prouvent ses démêlées, au plus haut niveau, avec les militaires.

Je me demande quel sacrifice on pourra demander et à qui, pour compenser aux retraités le futur prélèvement sur leurs pensions de 1,7 % au titre de la CSG, je n’ai pas de suggestions sérieuses à lui faire.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , “Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend ”  en ajoutant ” à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit “

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*