Accueil / Pourquoi / Il paraît que Paris est une ville sale

Il paraît que Paris est une ville sale

champsdemars2807J’ai vu un reportage et lu plusieurs articles qui expliquaient que les touristes trouvaient que Paris est une ville sale.

Paris n’est certainement pas exemplaire, mais ce n’est ni pire, ni mieux que dans les autres grandes villes européennes. Ce n’est pas une consolation.

Il y a quelques mois, j’ai passé quelques jours à Genève et alors que la Suisse a la réputation de propreté exemplaire, que le moindre papier jeté au sol faire réagir – immédiatement – ceux qui sont témoins de ce geste incivique.

Dans la réalité, il n’en est rien. Si Genève est propre le matin, la situation se dégrade au fil des heures de la journée et nombre de papiers et cannettes vides jonchent le sol des lieux les plus touristiques de la ville.

Mais, revenons à Paris, je suis le premier à critiquer la gestion et le fonctionnement de la Capitale. Et ça ne s’est pas amélioré et plutôt dégradé avec Madame Anne Hidalgo, Maire de Paris.

Mais concernant la propreté, je crois que les agents de la voirie font de leur mieux, ils entretiennent chaque jour la ville.

Durant, plusieurs années, j’ai eu des bureaux dans une des rues perpendiculaires aux Champs-Élysées et je descendais, chaque matin (un peu avant 7h30) une partie de l’avenue. Il faut voir le nombre de véhicules de nettoyage qui balayent et lavent les trottoirs. Et cela tous les jours.

Effectivement, tard dans la soirée, on trouve des détritus, un peu partout, principalement dans les lieux touristiques.

Lorsque les touristes se plaignent de voir des détritus un peu partout, par exemple sous la Tour Eiffel et au Champs de Mars, je les comprends ! Mais, ce sont-ils demandés d’où sortent tous ces détritus ?

Dans ces lieux touristes, j’ai depuis longtemps observé les touristes, lorsqu’ils se vautrent – par exemple – dans les espaces verts du champ de mars avec des boissons ou de la nourriture, ils sont peu nombreux, en partant à ramasser les canettes, les bouteilles vides ou les emballages.

Comme, il ne peut pas y avoir du personnel d’entretien derrière chaque touriste, alors les détritus jonchent le sol au fur et à mesure que les heures de la journée passent.

Je ne dis pas que les parisiens sont propres et ne jettent rien par terre, mais dans les lieux touristiques, puisque ce sont eux qui sont critiqués, les parisiens sont une minorité.

Lorsque l’on compare, en fin de journée, l’état des rues entre un quartier non-touristique et un quartier touristique, il n’y a pas photo.

J’ai vu dans un reportage, de jeunes mariés, au Champs de Mars, vraiment très tôt le matin, à une heure où les touristes dorment et où les services de la voirie ne sont pas encore passés, trouver nombre de détritus sur les pelouses et les allées et s’en plaindre.

Ce sont les restes de la veille, il faut donner le temps aux Services de la ville de Paris de tout remettre en ordre, avant que les touristes n’arrivent pour admirer (et salir à nouveau).

Je ne veux pas critiquer les touristes, ils représentent une importante source de revenus pour la ville et Paris est une espèce de grand parc d’attractions, où nous, les parisiens devenons (comme on le dirait à Disneyland) des « cast member ».

Il faudrait, peut-être, donner une notice aux touristes (qu’ils viennent du bout du Monde ou d’une proche province française), de respecter un peu plus la ville qu’ils viennent visiter, de mettre dans les poubelles les déchets qu’ils produisent.

De penser, non pas aux parisiens, mais aux autres touristes qui passeront après eux pour admirer la Tour Eiffel, l’Arc de Triomphe, le Sacré-Cœur, les Champs Élysée, la place de la Concorde, le Jardin des Tuileries,… et pas des cannettes vides, papiers gras et autres qui jonchent le sol.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Toujours indépendant, depuis plus de 30 ans, j’ai la chance d’avoir pu remplir de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement), coaching de groupe et individuel.

En intervenant au sein d’entreprises, principalement, des secteurs de l’assurance, de la finance ou encore de cabinets d’actuariat, de conseil en rémunération, d’avocats qui m’ont permis de développer mes compétences professionnelles.

Tout en restant consultant (si vous avez besoin d’un regard extérieur sur un projet, un problème, un questionnement, un audit ou tout autre,…), il y a une dizaine d’années j’ai découvert l’écriture … journalistique (avec https://notre-siecle.com et https://www.riskassur-hebdo.com).

Ces 2 sites ont une fréquentation sérieuses (en nombre et en qualité), cela peut être intéressant à utiliser pour du référencement naturel (SEO). N’éhsitez pas à me contacter pour en savoir pour en parler.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*