Accueil / Politique / Haute trahison

Haute trahison

L’on avait quelques doutes à voir les réactions de fifille parricide.

Mais désormais c’est une certitude, se mêler à la populace d’extrême droite, c’est risquer nuire gravement à sa santé.

D’ailleurs le menhir dont il n’est pas utile de rappeler qu’il est breton de la marine de surcroît, a vacillé de son socle d’avoir pris bain de foule en eaux troubles.

Hospitalisé, il n’a plus qu’à répondre aux doux chants des sirènes hospitalières.

Bien sûr, tous ne sont pas touchés, tous ne sont pas contaminés ou contaminables, mais c’est un endroit propice aux microbes tant il vivent dans la saleté même morale.

Mais un menhir n’a pas vocation à finir en dolmen comme cela subitement, fifille entendra encore vociférer dans les champs son éléphant.

A propos de son dernier discours en pays bernardins, l’on comprend tout d’un coup un seul mieux pourquoi il clame partout qu’il est l’élu.

A un moment on avait eu peur qu’il ne savait point compter.

Sans doute quelques uns diront que c’est à cause de son dernier voyage éclair en en pays de Guyane insoumise où il a trop fumé la moquette pour être au diapason avec les forces vives de cette partie de la nation.

D’autres, diront que c’était juste pour humer l’air du temps.

Au moment, du fait de l’action ininterrompue de l’ancien gouvernement, la dette de la France est en passe de se résorber ou du moins ne pas s’aggraver.

Il est donc de bon ton, au bon moment, de rappeler la croissance exorbitante de la dette mondiale.

Ainsi devons-nous comprendre que le bon peuple continuera à faire bons efforts pour que les grands créateurs de cette dette puissent continuer à jouir pleinement de leurs efforts de créations.

 J’ai beau lire, relire, le programme de l’illuminé pour se faire élire je ne trouve pas trace de cette audace, ni d’ailleurs celle de la pris de pouvoir d’achat sur les retraités, l’enrichissement de ses frères riches, ni le démantèlement du statut des cheminots que l’on ne peut rendre responsable de l’incompétence actuelle de sa tenue de route.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*