Dérèglement climatiqueRéflexions

Froids polaires en Amérique du Nord et pics de chaleur en Australie

Le dérèglement climatique nous joue de drôles de tours et se manifeste plutôt que prévu, d’où la nécessité de réagir d’urgence, ce que ceux qui sont à la tête des Etats ne semblent pas encore avoir compris.

Dans notre zone, nous sommes protégés contre les écarts de température par le passage du Golfstream, mais pas contre les intempéries et leurs conséquences que nous subissons régulièrement.

Chicago a connu le second jour le plus froid de son histoire avec -29°C et au Canada, il a parfois fait plus froid qu’en Sibérie et les chutes du Niagara sont en partie gelées.

Le nord des Etats-Unis était encore, le 31 janvier aux prises avec une vague de froid historique qui frappe la région depuis plusieurs jours, qui se dirige lentement vers la côte est et pourrait avoir causé la mort de plus de vingt personnes, mais le redoux est en vue et les températures vont commencer à remonter.

Il est temps cas l’air polaire descendu du nord a provoqué des coupures d’eau et d’électricité, des perturbations dans les transports et les administrations, la fermeture des écoles.

Pendant ce temps, de l’autre côté de la terre, tous les records de chaleur ont été battus en Janvier.

En Australie, que ce soit sur la durée avec 30°C en moyenne sur tout ce pays-continent en janvier et avec des pics de chaleur de 49,5°C, la population a suffoquée.

Cette température s’est accompagnée d’une sécheresse dévastatrice et de feux de brousse qui ont contribué à la mort massive de la faune sauvage.

Le 24 janvier, dans le sud, il faisait 49,5°C et à Adélaïde 46,6°C, un record pour une grande agglomération australienne.

Les autorités attendent la pluie pour améliorer la qualité de l’eau dans les fleuves du sud et aider à venir à bout des incendie encore en cours, mais ce n’est pas la solution.

Pendant ce temps, dans le nord, dans l’Etat du Queensland, la ville de Townland, victime de fortes pluies, a été totalement inondée, une catastrophe naturelle qui arrive, selon le maire, tous les cent ans.

Il est grand temps de réagir, car maintenant, notre maison brule pour de bon, dans certains endroits.

Tags

Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.