Accueil / Réflexions / Foires aux vins

Foires aux vins

Je ne sais si vous vous rappeler le temps où l’achat d’une bonne bouteille se faisait à l’ombre des tonneaux, vrais ou faux, de cavistes ayant le bon goût de vous inviter chez eux ou venant faire boutique près de chez vous.

Il y en a encore et c’est fort heureux surtout pour l’amateur qui ne se contente pas d’acheter mais veux converser également avec un professionnel.

Mais, désormais la concurrence est rude : alors qu’il y a encore quelques temps, la vente de vin était honnie soit qui bien y pense.

Or, force est de constater qu’aujourd’hui, hors des grands crus qui de toute façon concernent quelques privilégiés et auront à cœur de profiter des installations hotellières et de restauration pour s’enquérir de leurs achats mondains.

Mais les autres, dont j’en suis, essaie de regarder plus bas, au niveau de leur bourse pour connaître leurs capacités et, contrairement à une légende bien ancrée, ce n’est pas en vieillissant que cela s’arrange.

Et, d’années en années, force est de constater que l’achat dans certaines grandes surfaces, dont l’anticipation est due à un certain breton, peut faire le bonheur de tout un chacun non désireux de montrer patte folle mais joyeux du partage au cours d’un bon repas, surtout si l’on suit les guides de plus en plus avisés voire les revues en faisant leur marronnier de fin de saison.

Certes, il y aurait encore beaucoup à dire sur les conditions emmagasinement en rayon fourretout.

Mais si vous avez une cave avec un peu de patience, le calme revenu, votre achat restera de bon niveau et votre plaisir avec.

Ce n’est pas comme ces foires commerciales politiques ou le graillon reste de mise faute de l’avoir gagné aux dernières.

Ceci dit, la copie, même à plusieurs, ne vaut jamais l’original, de par son charme un rien nostalgique d’une épopée fière d’y avoir été, aussi vous conseillerais-je tout normalement la fête de l’humanité où vous pourrez faire les vôtres pour ce qui reste de l’année.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*