Faits d'actualitéRéflexions
A la Une

Face à l’épidémie du Coronavirus la vérité de La Palice ne fait plus rire

L’organisation mondiale de la santé, l’OMS hésite encore à parler de pandémie mondiale, alors que désormais 50 pays sont touchés avec l’émergence de nouveaux pays dits de sources comme l’Italie, la Corée du Sud et l’Iran, ce qui fait que la Chine n’est plus l’unique foyer du Coronavirus Covid-19.

Le 27 février, le directeur général de l’OMS a estimé que l’épidémie avait atteint un « point décisif » sans préciser ce que cela signifie, en appelant les pays à agir rapidement pour endiguer ce virus très dangereux, alors qu’il s’inquiétait, il y quelques jours encore, pour les pays qui n’avaient pas les moyens nécessaires cet effet.

Entre temps, le Conseil de sécurité de l’ONU s’est déclaré prêt à adopter des exemptions humanitaires pour la Corée du Nord afin d’aider ce pays voisin de la Corée du Sud, à lutter contre l’épidémie de coronavirus, par ailleurs, il a filtré du Fonds monétaire international, le FMI, que des plans d’urgence avec financement immédiats étaient prêt à être déployés.

En France, les pouvoirs publics ne sont pas de reste, la ministre du travail annoncé des mesures d’indemnisation en faveur des salariés consignés à la maison ou qui ont des enfants dans cette situation.

Le ministre de finances a voulu rassurer les entreprises, petites et grandes en leur disant, sans autres précisions que l’Etat était à leur côté, par contre il considéré que pour les entreprises publiques, dans leurs rapports avec les tiers, l’épidémie de coronavirus avaient les caractéristiques d’un cas de « force majeure » avec toutes les conséquences qui en découlent.

Par contre, pour ce qui est des relations dans le privé, il appartient aux tribunaux de dire si les conditions strictes, bien connues, d’un état de force majeure, sont réunies.

Au sommet de l’Etat, le président de la République, en visite à la Pitié Salpêtrière, ou a été enregistré le premier décès d’un Français des suites du Covid-19, a reconnu « on a devant nous une épidémie qu’il va falloir affronter au mieux ».

Tags

Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer