Accueil / Faits d'actualité / Et si tout le monde avait une voiture électrique !

Et si tout le monde avait une voiture électrique !

Il est clair que les voitures et autres véhicules équipés d’un moteur thermique consommant de l’essence ou du gasoil n’ont plus le vent en poupe.

Que tous les navires (paquebots ou cargos) sillonnant les mers et les océans et les bateaux sur les lacs, les rivières et les fleuves avec leurs moteurs fumants sont également en ligne de mire.

Sans oublier les avions et leurs puissants réacteurs brûlant du kérosène.

Mais revenons aux voitures, aujourd’hui le pourcentage de voitures électriques reste confidentiel. Elles sont beaucoup plus chères qu’une voiture thermique, pour une autonomie moindre et une durée de vie inconnue.

Sur le plan de la pollution, au sens large : CO2, microparticules,…, si en roulant ces voitures électriques sont « propres », ce n’est pas le cas au moment de leur fabrication puis de leur destruction.

Combien faut-il parcourir de kilomètres pour qu’une voiture électrique soit plus « propre » qu’une voiture thermique ? On n’en sait rien, même si les plus pessimistes annoncent 60 000 km.

Par ailleurs, il ne faut pas oublier que pour faire le plein d’une voiture électrique, il faut… de l’électricité.

Si c’est de l’électricité dite « verte », c’est-à-dire provenant de barrages hydrauliques, d’éoliennes,… Et encore, il faudrait prendre en compte la pollution pour la fabrication de ces centrales électriques propres.

Si c’est de l’électricité venant d’une centrale nucléaire, est-ce l’électricité propre ou pas.

Mais, clairement, si c’est de l’électricité venant d’une centrale thermique à charbon ou même à gaz, autant rouler avec une voiture à moteur diesel, ça sera moins et plus rapide pour faire le plein.

Mais, bon imaginons, un monde parfait, où l’électricité est toujours « verte » et où les automobilistes ont les moyens d’avoir une voiture électrique correspondant à leur besoin en termes de taille et d’autonomie. Celui qui fait beaucoup de route et qui a besoin d’une grosse voiture (parce qu’il a des passagers ou des objets à transporter), ne peut passer d’une familiale à une Zoé !

Il y a, actuellement, environ, 40 000 000 de voitures, dont 500 000 électriques.

Un claquement de doigts… CLAC… ça y est, en France tout le monde a une voiture électrique, on se retrouve avec 40 000 000 de voitures électriques.

Et maintenant, comment fait-on le plein ?

Plus question d’aller à la station-service et de remplir son réservoir en quelques minutes. Plus questions pour tout-es celles et ceux qui font le plein au dernier moment (lorsque la voiture signale avoir vraiment faim) de faire le plein à la station du coin.

Même si on peut charger les batteries des voitures sur une prise de courant ordinaire, c’est trop long, ça ne peut être qu’un dépannage, et pour les foyers ayant un abonnement de base de 6 kWh, ça sera de charger la voiture ou de faire tourner le lave-linge, pas les deux en même temps.

Donc, il faut installer des chargeurs (plus ou moins rapide) un peu partout, mais cela ne s’installe pas comme une prise de courant supplémentaire dans sa maison.

Qui va financer toutes les lignes électriques à tirer, tous les chargeurs à installer. Pour 40 millions de voitures, il en faut… beaucoup plus que l’époque des pompes à essences. Car même avec un chargeur rapide, le rechargement ne se fait pas en quelques minutes. Pas question de faire la queue devant le chargeur à attendre son tour, comme pour un plein d’essence ou de gasoil.

Admettons qu’on ait pu installer suffisamment de chargeurs, n’y a-t-il pas un problème de production d’électricité, sans se préoccuper que l’électricité soit verte ou pas ?

Actuellement, lorsqu’il y a des pics de consommation, à cause d’un coup de froid, la France peine à produire l’électricité nécessaire.

Comment avec 40 000 000 de voitures à recharger régulièrement, sera-t-il possible, en l’état actuel, de produire suffisamment d’électricité ?

Les voitures à moteur thermiques tuent notre planète (et nous avec), mais il n’y a pas de solution de remplacement viable pour l’ensemble du parc automobile… pour le moment.

Si demain, tout le monde avait une voiture électrique, il est fort probable, que la plupart seraient arrêtées faute de pouvoir se recharger.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.