Accueil / Réflexions / Enfumage …

Enfumage …

Désormais, la cigarette après ne sera plus.

A moins de se trouver dans une pièce privée à l’écart du monde attristé.

Mais ce ne sera plus vrai dans les parcs, du moins pour le moment à l’Est de notre beau pays.

Les déjantés resteront  l’Ouest.

Comme la dangerosité à l’écart des autres ne pouvait plus être mise en avant dans la nature.

Même si certains obscurs extrémistes disent qu’il est inadmissible d’être gêné par l’odeur de nuage de fumée, comme d’autres le pensent de barbecue extérieur ou d’autres odeurs importées d’ailleurs.

D’autres pestaient contre tout ces mégots par terre retrouvés sans se soucier de la no présence de cendriers comme ce pourrait être le cas des poubelles et crottes de chien que c’est pas bien.

Non, la généralisation d’une nouvelle interdiction serait, trouvaille de dernière heure comme une certaine limitation de vitesse appliquée sans visibilité aucune, de nature formatrice afin que cette terrible manie, qui tue il faut bien le dire aussi sûrement que traverser hors les bandes blanches, autrefois appelées les clous dont l’expression célèbre être hors des clous, soit hors de portée des enfants bêtes qui n’ont qu’un idée en tête de reproduire les gestes de leurs aînés.

Car c’est bien connu, ce qui attire les jeunes est ce qui est permis et surtout pas ce qui ne l’est pas.

Mais ces gens qui votent ces décisions ne sont lus présents pour voter interdiction de marchands de sommeil, de ventes d’armes, d’être humains et de tout ce qui fait l’économie souterraine bien plus dangereuse pour la santé de la vie humaine que le comportement de quelques inconscients.

Sincèrement, ne vaut-il pas mieux, puisqu’il est illusoire de penser pouvoir interdire et la production et la vente de ces produits, sous peine de trafic dont on connaît les conséquences, éduquer sur la dangerosité tout en laissant à chacun la liberté de qu’il est ?

Sans doute un vaste débat qui n’est pas à l’ordre du jour puisque seul intéresse l’ordre de l’ordre du jour des débats en cours et à venir…

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.