InfosRéflexions
A la Une

Enfin c’est déjà ça

Nouvelles qui ne le sont que si l’on ne veut pas voir en arrière. L’on apprend (!) que dans les nouveaux cas victimes de la Covid, il y a de tout.

De ceux qui avaient déjà été déclarés mais ont conservé un résiduel non contagieux.

De ceux qui ne sont pas symptomatiques avec ceux qui sont asymptomatiques, comment ce sont les mêmes ? Mais j’enlève quel échantillon ? Et puis, une médecin de l’Est, qui ne semble pas du tout à l’Ouest, dit que si l’on acceptait de soigner à la base les malades avec des médicaments de tous les jours, il y aurait nettement moins de cas graves.

J’aime le cas de cette pub téléphonique où il  est précisé que puisque vous aimé les soirées votre nouveau va vous y aider.

Bon, d’accord, la soirée commence dès 47h et grâce à l’heure d’hiver nous sommes immergés sans trop le comprendre une plus tôt !!!  L’on comprend le pauvre fou qui voudrait prendre notre illuminé comme tête de turc.

En effet, il voudrait nous refiler, sans que l’on dise quoique ce soit, ses immigrants, malgré les milliards perçus de l’Europe financière, et ses prêcheurs de leur dieu fou.

Pour cela, sans exagérer, il emploie les termes et propos du clown auguste triste d’Outre manche mais aussi de notre dame aux chats qui hurle qu’elle n’est pas d’extrême droite – ce depuis que son copain, non extrême dans ses propos, l’ait placé de son plein gré à gauche sur l’échiquier politique.

La réponse de notre illuminé qui ne veut pas être pris en otage dit d’une voix ferme et assurée ; « on se laissera pas faire ».

Il en profite pour dire ce qu’il en pense de ce vieil Otan passé… C’est désormais classé, à moins d’une exception de dernière minute orchestrée par ces organismes de la malbouffe, il n’y aura désormais plus qu’un camembert français : celui qui est de Normandie et respecte entièrement les critères de qualification rassurant aussi bien les agriculteurs concernés et les consommateurs que l’on essayaient de perdre.

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.