Accueil / Réflexions / En mai fait ce qu’il te plaît

En mai fait ce qu’il te plaît

Justement j’en ai connu deux qui l’on fait et bien fait dont je vous ai déjà rapporté pour l’un.

Pour l’autre c’était un de mes voisins proches.

Il avait été beau sportif qu’il était autant que faire pour plaire à sa belle.

Mais sa vie, leur vie, ne l’entendait pas ainsi, consécutivement atteint pas une maladie maligne suivie d’un cancer malin.

c’est dire que plus souvent il a connu l’odeur des hôpitaux plus ou moins spécialisés dans sans cas qu’ailleurs même s’il avait eu, grâce à son épouse toujours fidèle, chambre médicalisée à domicile.

Il a longtemps combattu, je l’ai connu toujours ainsi.

Parfois, il restait sans vous répondre sans vous ouvrir, parfois vous l voyez déambulant fièrement stabilisé sur sa canne offerte par son enfant.

Mais, là, maintenant c’est fini, pour la vie il est parti laissant derrière lui ceux qui encore l’attendaient.

Mais il est parti sereinement sans douleur alors que son physique n’était plus que.

68 lui l’avait connu, sous les pavés la plage.

Il est allé vérifier si c’était encore vrai.

Non pas que l’on se côtoyait inlassablement quotidiennement.

Mais nous nous étions rapprochés du fait de nos enfants au caractère bien difficile pas du qu’à leur âge, d’autres se rapprochent bien grâce à leur toutou d’au bout d’une laisse qui fait causer dans les rues du quartier ou d’un chat qui s’est échappé.

Il y avait aussi le côté artistique dont mes photos avaient quelque côte auprès de cette gentille famille.

Ils étaient sans grande histoire même si la leur  pouvait déjà en démontrer à d’autres sagement posés dans leur petit cocon.

Et je prenais plaisir à participer à quelques événements d’une vie sociale dont elle avait également la charge auprès d’enfants, pré-ados déjà trop chargés par la vie.

Mais, il est parti.

Ami, en mai, fait ce qu’il te plaît.

Il l’a fait…

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.