Accueil / Réflexions / En Bourgogne…

En Bourgogne…

Fier d’être bourguignon peut se comprendre si l’on considère l’histoire qui a eu son importance bien au-delà de ses frontières qui n’étaient pas, alors, européennes.

Fier d’être bourguignon si l’on considère cette terre de vin que l’on dit, à juste raison, divin.

Foire ou pas, j’adhère.

Le temps en cette fin d’été me fait regretter qu’elle soit aussi précoce ayant oublié que les touristes font encore ce qu’ils savent faire de mieux : profiter des trésors et richesses de cette région et c’est nettement mieux ensoleillé !

Mais, sans vouloir offusquer personne, et surtout pas mon hébergeur de maire de son état, roi en son royaume mais vassal du pays clunisien, il me semble que Bourgogne et Bretagne, même combat : il fait beau plusieurs fois par jour…

Ceci dit, qu’il vente, cela a été fait, qu’il pleuve, ça aussi, qu’il bruine, copieur de l’autre, qu’il laisse passer maître soleil, vous aurez compris ma préférence, en voiture ou à pieds, le bateau sera pour ailleurs les canaux adéquats étant ailleurs en Nivernais par exemple, les yeux ouverts ou fermés, je vous l’assure d’escargots je n’ai point vu ????

Par contre sur cartes de restaurateurs avisés, nombre de cuisses de grenouilles figurent à croire que je me suis trompé de pays…

Mais, soyons juste, étant donné le long trajet effectué pour arriver jusqu’à nos assiettes il est bien normal qu’ils se soient réfugiés dans des petites boîte, parfois, et bocaux plus souvent chez des amis industriels colorés ou des artisans avisés par le tourisme.

Mais, ceci explique certainement que les quelques autos passant de ci et delà ne véhiculent pas en vitesse d’escargots.

Et ce n’est certainement pas du à une certaine désertion des bourgs et villages qui ressemblent parfois et malheureusement à des territoires ayant fui l’occupation et plus sûrement, lorsqu’habitants il y a, à des bourgs-villages dortoirs y compris le dimanche constatant les volets clos sur nombre de façades…

Mais les paysages sont beaux, cela devraient donner de bonnes photos, alors : à suivre…

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*